Autonomie, Sécurité et liberté de déplacement

Vous êtes dans : AccueilActualités

Ad’AP : où en est l’accessibilité des établissements recevant du public ?

signalétique-centre-aide-personnes-handicapées

Point de Vue sur la Ville a constaté les chiffres très insuffisants de la ville de Lyon en matière d’accessibilité des ERP (Établissements recevant du public), la ville table sur un taux de 30 % d’accessibilité des bâtiments en 2024. Elle estime que tous les établissements publics ne seront entièrement accessibles pas avant 2035.

Sur ce constat alarmant, notre association va interpeler les communes de la Métropole afin de connaitre le suivi de leur Ad’AP – Agenda d’Accessibilité programmé.

La ville de Villeurbanne a été la première sollicitée de par son importance et son étendue. Et les chiffres sont autrement plus satisfaisants !

La ville de Villeurbanne a créé un poste de technicien dédié à l’accessibilité des ERP au sein de la Direction de la construction dès 2009. Elle a consacré aux travaux d’accessibilité un budget annuel de deux millions d’euros de 2010 à 2014, puis d’un million à partir de 2015. Grâce à ces investissements, la mise en accessibilité du patrimoine communal est bien avancée.

Les chiffres clefs établis fin 2021 font état de 107 établissements municipaux recevant du public entièrement mis en accessibilité et conformes au 31 décembre 2021, sur un total de 161 ERP.

La ville de Villeurbanne a donc déjà réalisé 66% des mises en accessibilité du patrimoine communal.

Certains des édifices municipaux les plus importants ont été rendus accessibles en priorité, comme l’Hôtel de Ville, le TNP, le Palais du Travail ou encore le centre nautique Etienne Gagnaire et la MLIS. 19 groupes scolaires ont été mis aux normes d’accessibilité sur 25.

La ville de Villeurbanne aurait dû clôturer son Ad’AP fin 2024 avec 100% de son patrimoine communal accessible. Cependant, en raison du nombre important de petits sites restant à traiter et du ralentissement des travaux pendant la période Covid, il se peut qu’il y ait un décalage d’un an ou deux. La ville nous affirme que, dans tous les cas, les travaux seront terminés à la fin du mandat municipal en 2026.

Nous nous réjouissons de ces avancées et invitons les autres communes de la Métropole, à commencer par la ville de Lyon, à suivre ce bel exemple. D’autant plus que la ville de Villeurbanne ne s’arrête pas à une simple mise aux normes. Après une première installation de trois balises sonores aux entrées de ses principaux ERP en 2018, la ville en a installé six nouvelles en 2021.

Aller au contenu principal