Aire piétonne

Définition :

L’aire piétonne (article R 110-2 du code de la route) est une section ou ensemble de sections de voies en agglomération, hors routes à grande circulation, constituant une zone affectée à la circulation des piétons de façon temporaire ou permanente. Dans cette zone, sous réserve des dispositions de l’article R. 431-9, seuls les véhicules nécessaires à la desserte interne de la zone sont autorisés à circuler à l’allure du pas et les piétons sont prioritaires sur ceux-ci. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation (pannea B 54).

L’autorité détentrice du pouvoir de circulation en détermine le périmètre et en fixe les règles de circulation (article R 411-3) mais tous les conducteurs doivent cédez le passage au piéton qui y circule (artilce R 415-11) et le stationnement y est gênant (article R 417-10).

Commentaires :

Dans une aire piétonne ou rue piétonne, il y a normalement plus de trottoirs. Les piétons circulent sur tout l’espace entre le bâti. Ils sont prioritaires sur tous les véhicules sauf sur les tramways qui ont fait, curieusement, leur apparition dans ces espaces. Cette dérogation pour les tramaways met en évidence la difficulté qu’il y a pour que les principes des aires piétonnes soient respectées, la difficulté étant le contrôle d’accès.

L’allure au pas est généralement donnée pour 6 km/h, ce qui constitue une bonne allure.

Source : Aire piétonne :: La sécurité routière de A à Z

Retour