Indignations et poursuites

LA FAF COMMUNIQUE : Indignations et poursuites

Décidément, Brice HORTEFEUX éprouve bien des difficultés avec les déclarations relatives à ce qu’il est convenu d’appeler « les minorités ». Après les maghrébins, voilà aujourd’hui les personnes handicapées insultées et déshonorées par l’ancien Ministre de l’Intérieur, aujourd’hui président de « l’Association des Amis de Nicolas Sarkozy ».

Vincent MICHEL, Président de la Fédération des Aveugles et Handicapes Visuels de France, s’indigne du propos tenu par Brice HORTEFEUX stipulant que « le mariage entre un aveugle et un paralytique n’a jamais donné naissance à un coureur de fond », à propos du rapprochement entre le Modem et l’UDI.

« Que sait-il, Monsieur HORTEFEUX, des aptitudes des enfants qui naissent de l’union de personnes porteuses de handicaps différents ? Ces enfants-là ne sont pas des « monstres » et il y a fort à parier que, le plus souvent, ils sont dotés d’une intelligence plus fine et plus sensible que celle du « porte-feu » de Nicolas SARKOZY », s’indigne Vincent MICHEL.

« Cette comparaison est insultante pour des milliers de couples de personnes handicapées. Nos femmes et hommes politiques, M. HORTEFEUX en tête, seraient bien inspirés de réfléchir davantage avant de s’abandonner à des comparaisons ou à des métaphores au caractère plus que douteux et dégradant. La FAF ne laissera pas passer cette ignominie verbale de l’ancien ministre, et réfléchit aujourd’hui à un éventuel dépôt de plainte ; pourquoi pas en relation avec d’autres associations amies », poursuit Vincent MICHEL.

« Les minorités, au premier rang desquelles les personnes aveugles, voient fort clairement de quel mépris elles sont l’objet de la part de certains leaders politiques, dont M. HORTEFEUX est ici la figure emblématique. Elles ne se tairont pas face à des propos et des attitudes qui nous rappellent des heures bien sombres de notre Histoire », conclut Vincent MICHEL.

Source : FAF – Fédération des Aveugles et Handicapés Visuels de France