Bilan des activités de Point de Vue sur la Ville en 2012

Bilan des activités de Point de Vue sur la Ville en 2012

Forte de ses 60 adhérents, et d’un conseil d’administration dynamique et déterminé à faire prendre conscience d’abord aux institutions officielles mais aussi au grand public, que l’accessibilité de nos villes est l’affaire de chacun, Point de Vue sur la Ville (PVV) prend part à toutes les réunions et visites de terrain de la CIA (Commission intercommunale pour l’accessibilité) et toutes les CCA (commission communale pour l’accessibilité).

L’outil le plus efficace pour faire respecter les principes d’accessibilité édictée par la loi du 11 Février 2005, est notre présence au sein de ses différentes commissions : à rappeler sans cesse qu’un déficient visuel ne peut circuler en toute autonomie si des dispositifs aidant aux déplacements et aux repérages ne sont pas mis en place.

Notre rôle est d’abord de représenter les personnes aveugles et malvoyantes toutes attachées à leur autonomie de déplacement et de relayer leurs demandes. Nous devons être également une force de proposition efficace et encourager le développement de solutions novatrices dans le domaine de l’accessibilité.

Nous devons enfin et surtout savoir nous faire entendre et réagir en conséquence si nous ne sommes pas écoutés dès lors que notre sécurité lors de nos déplacements est menacée.

La force et le moteur de Point de Vue sur la Ville sont nos adhérents, et nous souhaitons que chacun, soit via la liste de discutions ou la participation aux réunions de travail mensuelles, puisse prendre part aux réflexions menées ainsi qu’aux orientations prises par le conseil d’administration.

Pour 2012 PVV n’a pas dérogé à ses habitudes, étant de toutes les commissions, les groupes de travail ou les visites de chantiers.

Participation aux commissions d’accessibilité

En 2012, Point de vue sur la ville à participer :

  • Aux 8 réunions du groupe de travail voirie de la Commission Intercommunale pour l’accessibilité : nous avons travaillé d’abord au sein de ce groupe à l’amélioration de l’accessibilité des déficients visuels sur les espaces urbains (carrefour munit de bandes d’éveil au niveau des passages piétons, mises en place de dispositifs sonores sur les feux), , nous avons veillé également à ce que l’accessibilité soit aux cœur des nouveaux projets du Grand-Lyon , comme la nouvelle passerelle Saint-Clerc , ou bien encore les rives de Saône.
  • Aux 5 réunions du groupe de travail transport de la CIA : nous avons été consulté notamment sur les améliorations à apporter au service de transport adapté Optibus, nous avons prit part à la mise en accessibilité de la nouvelle station de métro Oullins Gare qui sera mise en service fin 2013. Ont été évoqué également : les annonces vocales dans les bus, ainsi que l’accès aux informations à l’intérieur des véhicules et sur les quais.
  • aux 5 réunions du groupe de travail des Établissements Recevant du Public : il s’agissait dans ce groupe de travail de faire le point sur l’accessibilité des ERP du grand Lyon à savoir quelques parkings ainsi que l’hôtel de communauté de la rue du lac et le centre d’échange de Lyon Perrache.

Notre association a tenu son rôle également auprès des commissions Communales de plusieurs communes du Grand-Lyon, Villeurbanne, Sainte-Foy-lès-Lyon, Saint-Priest, Oullins, Vaulx-en-Velin…

Point de Vue sur la Ville était de toutes les visite de tous les chantiers de rénovations ou de construction de nouveaux espaces publics : espace mazagran, place denuiziaire, place des tapis, pont Schuman, pont Raimond Barre, parc du Sergent Blandan…

Formations

Outre sa présence sur le terrain et dans les commissions, Point de Vue sur la Ville souhaite confirmer son statut en tant qu’organisme d’expertise en matière d’accessibilité, c’est dans cette optique que notre association en 2012 à participer en partenariat avec le CARPA, (collectif d’associations du Rhône pour l’accessibilité), à la formation des agents kéolis.

Labellisation

Notre association confirme son engagement dans la labellisation des commerces handi-accueillants notamment du 4ème du 7ème arrondissement de Lyon mais également sur Villeurbanne.

Tests

PVV a souhaité également prendre part à des projets et des études ayant lien avec l’accessibilité et qui, pourraient dans un avenir plus ou moins proche améliorer notre autonomie dans nos déplacements: c’est ainsi que plusieurs de nos adhérents ont participé entre autre, aux testes de détections de voitures électriques, à la présentation de nouvelles bandes de vigilance, à une étude sur les éclairages public, à des testes sur des dispositifs de guidage.

Réunions

Bien que les années précédentes nos membres étaient déjà bien actifs, force est de constater qu’en 2012 notre dynamisme c’est davantage renforcé, avec notre conseil d’administration qui c’est réunit 5 fois, soit une fois toutes les 10 semaines.

Ont été également mit en place depuis fin 2011, des réunions de travail mensuelles dans lesquelles tout les sujets peuvent y être abordés. Partant du principe que l’accessibilité est l’affaire de tous, nos réunions sont ouvertes à tout le monde, adhérents, comme sympathisants pour un moment d’échange constructif.

A souligné également, l’excellent travail fournit par notre groupe de travail sites Internet (GTSI), qui a œuvré à rendre nos sites riches, en actualité et informations pratiques ; attrayants, grâce aux articles, photos et autres témoignages ; mais aussi et surtout accessibles.

Action Aïe !!

Nous ne pouvons évidemment pas faire le bilan sur l’année passée, sans évoquer notre action phare : l’action Aïe !! dont la naissance officielle a eu lieu le Vendredi 5 Octobre lors de la réunion d’information. Une deuxième étape fut franchit lors de notre marche du premier Décembre entre la place des Charpennes et la place des Terreaux trajet tout au long duquel plus de 300 autocollants ont été collé sur des obstacles gênants ; une opération qui fut couronnée de succès au vu des nombreux participants et organismes de médiats présents.

Conclusion

Le travail fournit par nos représentants dans les commissions, mais aussi le temps passé à visiter les chantiers, tester de nouveaux dispositifs c’est avérer fructueux. En effet, grâce à notre persévérance, on se rend bien compte que les mentalités changent et que les choses avancent. « Pas encore assez vite » diront certains, mais elles avancent quand même … puisque les résultats sont là. Dans tout le Grand-Lyon (soit 58 communes), nous allons atteindre quand même les 60% d’équipements en dispositifs sonores des feux tricolores. Ce n’est pas trop s’avancer que de dire que nous sommes très bien placés par rapport aux autres grandes villes de France.

Autre combat remporté : nous avons obtenu du Sytral que les déficients visuels puissent avoir accès vocalement à l’information sur le numéro de tram et sa direction ainsi que le temps d’attente sur les quais. N’oublions pas non plus que les systèmes d’annonce de la ligne de bus et de sa direction se généralisent.

Enfin nous pouvons être fières de ce que nous avons entreprit avec notre action Aïe !! Notre opération a fait des émules dans d’autre région de l’hexagone : en région PACA, en île de France mais aussi en Alsace… Et surtout nous avons été entendus par les instances officielles. Suite à notre opération du premier Décembre, l’adjointe au maire à la ville de Lyon, déléguée aux personnes en situation de handicap, ainsi que l’adjoint au maire aux déplacements et à la sécurité ont cosigné un courrier adressé à Manuel VALLS (ministre de l’intérieur) et Marie-Arlette CARLOTTI (ministre délégué aux personnes handicapées). Dans ce courrier, les deux adjoints évoquent notre action Aïe !! Ils demandent à ce que, notamment, le montant des amendes pour mauvais stationnements soit augmenté.

Tout ceci, n’aurait pas été réalisable sans vous tous qui nous soutenez ou qui militez.
Mais 2012 c’est désormais le passé… si nous pouvons être fière de ce que nous avons accompli, beaucoup reste à entreprendre… Pour ce faire, nous faisons encore appel à vous, en 2013 nous avons besoin de votre soutient ; de vos remarques et suggestions ; mais surtout de votre force, car Point de Vue sur la Ville pour avancer et grandir se nourrit de votre dynamisme.

Lilia (la Secrétaire adjointe)