PMR

PMR : Personne à Mobilité Réduite

Depuis plusieurs années, le terme  » Personnes à Mobilité Réduite  » (PMR) a été adopté pour englober les personnes handicapées et les personnes  » en situation de handicap « , c’est-à-dire gênées du fait de l’environnement de leurs déplacements. Aujourd’hui, ce terme est critiqué car le mot mobilité est très souvent utilisé avec une acception réductrice pour ne désigner que le handicap moteur, les difficultés à marcher, voire même seulement l’utilisation d’un fauteuil roulant. On comprend alors que les personnes ayant une déficience visuelle, auditive ou cognitive s’estiment exclues des préoccupations d’accessibilité… le terme générique  » Personnes à Mobilité Réduite  » (PMR) est utilisé en référence à la position que le Parlement européen a prise en date du 14 février 2001[1]. toutes les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, telles que, par exemple, personnes handicapées (y compris les personnes souffrant de handicaps sensoriels et intellectuels et les passagers en fauteuil roulant), personnes handicapées des membres, personnes de petite taille, personnes transportant des bagages lourds, personnes âgées, femmes enceintes, personnes ayant un caddie et parents avec enfants (y compris enfants en poussette).

Cette définition est strictement identique à celle utilisée au niveau international.

Retour