Sécurisation du mail Jean Monnet à Villeurbanne

Lors d’une réunion d’information organisée par la ville de Villeurbanne début avril, on nous a présenté les travaux de sécurisation qui seraient mis en oeuvre sur le mail Jean Monnet. C’est un chantier qui ne va pas faciliter notre déplacement. En voici le contexte et les solutions proposées.

Tout d’abord un point sur la situation du mail Jean Monnet :

il s’agit d’un grand espace dans le quartier du Tonkin, à proximité de la station de tram « le Tonkin », situé entre les rues Henri Rolland, Jacques Brel, Antoine Dutrievoz, le centre commercial des samouraïs  et les immeubles Jean Gabin et Couperin.

Il est constitué d’une grande pelouse  entourée de barrières basses.  Pendant les beaux jours beaucoup d’enfants y jouent, surveillés par leurs parents ou leur nourrice. 

Cette pelouse est entourée de larges allées bitumées permettant l’accès aux immeubles alentours, aux écoles élémentaires et maternelles, à la crèche, au terrain de sport et à un petit jardin.

Le contexte :

Depuis plusieurs années, quelques adolescents démontrent leur personnalité en parcourant à vitesse excessive les allées en scooter frôlant les riverains, adultes et enfants. De plus, en face de la station de tram, des jeunes adultes se réunissent et semblent se livrer à des activités plus ou moins illicites. Des fusillades se sont produites dans ce secteur. Il y a régulièrement des contrôles des forces de l’ordre qui calment momentanément ces désagréments qui reprennent après quelques temps.

Le but de cette réunion était de présenter les futurs aménagements permettant d’empêcher la circulation des scooters sur le mail.

Des travaux de sécurisation du mail piéton Jean Monnet vont être mis en œuvre par la Ville de Villeurbanne d’ici l’été. Cet aménagement sera transitoire et suivi d’un projet plus global de requalification du mail, du parc et ses abords qui fera l’objet d’une concertation dans les prochains mois.

Nous étions conviés à une réunion d’information pour nous présenter la fermeture prévue qui a été conçue pour préserver l’accessibilité, les déplacements modes doux et les accès pour les activités, manifestations et usages collectifs organisés sur cet espace et ses abords. 

Au regard du contexte sanitaire, cette réunion s’est tenue  en visioconférence le mardi 13 avril de 18h à 19h. 

Il nous a été présenté un plan indiquant la position de barrières et de portillons empêchant l’accès des scooters. Bien sûr, comme d’habitude, il est très difficile  de se rendre compte lorsqu’on est aveugle. Mais, heureusement, ma fille Estelle, à mes côtés lors de cette visioconférence, a bien saisi les problèmes d’accessibilité.

La difficulté pour les aveugles et malvoyants se situe dans la localisation des accès, portillons en forme de U pivotant sur sa base pour permettre le passage des poussettes et fauteuils roulants. Nous avons suggéré l’implantation de bandes de guidages en travers du cheminement aboutissant aux portillons. Dans l’aménagement définitif, la représentante de la ville a proposé des balises vocales pour localiser ces portillons.

 

En conclusion, ce sont des aménagements qui vont entraver davantage notre cheminement. Il m’a été proposé une visite sur site pour faire nos suggestions dans les mois à venir.

 

Fait le 14/04/2021.

Alain Carlier