Commission Communale d’Accessibilité de Lyon

Cette commission avait lieu dans le salon Henri IV de l’Hôtel de Ville de Lyon.

1. Présentation de l’Appli enformeALyon

C’est une application smartphone qui s’adresse plus particulièrement aux personnes en fauteuil roulant. Elle propose des parcours en boucle dans la ville de Lyon avec trois niveaux de difficulté, vert, bleu, rouge. Seul les parcours bleu sont accessibles aux fauteuils roulants. L’appli est gratuite.

Par géolocalisation, elle amène à la boucle la plus proche de votre point de départ. Sur le plan, des icônes PMR, indique le parcours à suivre. Il s’agit de marche classique et nordique. Sur le parcours, l’appli propose des exercices de renforcement musculaire et des informations patrimoniales.

L’appli a été piloté par le service des sports de la ville de Lyon.

2. Appli C’Conforme par le service de l’état

Cette appli C’Conforme pour smartphone, répertorie les ERP conformes à la réglementation pour l’accessibilité. Conforme, ne signifie pas forcément accessibles. En effet comme il s’agit de déclaratif et qu’il n’y a aucun contrôle, chacun peut s’estimer conforme à la législation.

Par la suite l’appli inclura les bâtiments ayant obtenu une dérogation.

C’Conforme permet la télédéclaration par les ERP de leur certificat de conformité.

3. Point sur l’Ad’AP de la ville de lyon

Il y a 760 registres (un registre par unité organisationnelle – ex. école maternelle, école élémentaire…). Les informations sont sous forme dématérialisée.

En 2018 la mairie du 1er, la mairie du 2e, celle du 7e, l’annexe de l’hôtel de ville seront traitées ainsi que les Bibliothèques du 2e, 7e, etc… et les établissements Sportifs.

4. Suppression des feux tricolores par le responsable “Voirie” de la métropole

Les feux tricolores sont une compétence de la métropole.

Le principe est de gérer des conflits de flux de véhicules et de piétons.

Lorsqu’ils sont équipés de synthèse vocale (dans la Métropole de Lyon, plus de 80% des carrefours), il donne une indication précieuse aux personnes déficientes visuelles sur le nom de la voie à traverser.

Critères pour l’installation de feux tricolores :

  • trafic élevée
  • permet l’onde verte
  • présence de tram ou ligne forte de bus
  • absence de visibilité
  • réglage qui favorise les sorties de la ville

Un feu n’est pas une garantie absolue de sécurité :

  • prise de vitesse pour le feu vert
  • chocs arrière
  • trop grande confiance des piétons

Le contexte a évolué, la tendance va dans le sens d’un apaisement des vitesses, les plans de circulations ont été modifiés, des rétrécissement des voies ont permis un ralentissement des véhicules au bénéfice des piétons. En conséquence, on constate une baisse du trafic (1 à 2% par an).

Le feu est une pénalisation pour le piéton :

  • la nuit, longue attente
  • Attente des transports en commun.

Les feux sont des aides précieuses pour les aveugles et les malvoyants

  • ils leur permettent une traversée de la chaussée en toute sécurité
  • la synthèse vocale : lorsqu’ils en sont équipés, leur permet de s’orienter directement vers le passage piéton
  • cette synthèse vocale qui indique le nom de la voie à traverser, leur donne une information essentielle pour leur orientation
  • les feux sonores diminue le stress

Projet à Lyon en concertation

Les zones apaisées apporte sécurité et calme. Les grands axes restent à 50 km/h. Les quartiers sont limités à 30 km/h.

Bénéfice de la suppression des feux :

D’après le responsable “Voirie” de la métropole :

  • permet d’améliorer la sécurité
  • la vitesse est plus réduite
  • réduit les nuisances : bruit, pollution, consommation
  • il y a moins d’agressivité et d’incivilité
  • davantage de cohabitation des usages

Le nombre de feux à supprimer n’est pas précisé. La suppression des feux place Carnot n’a posé aucun problème.

Pour les personnes déficientes visuelles, la traversée de la chaussée sans la protection d’un feu est une source de stress importante.

Il est à craindre que les personnes les moins autonomes, les plus angoissées, hésitent à sortir de chez elles. Elles risquent d’engorger de façon importante le service Optibus qui est déjà largement saturé.

Questions diverses:

Le restaurant à l’hôtel Dieu possède des tables avec des pieds qui empêche les personnes en fauteuils roulants de se mettre à table.

L’APF a changé de nom, maintenant on doit dire APF France handicap.

Lyon manque d’apprentis handicapés.

Rédigé par Alain Carlier

Retour