Rapport d’activités pour l’année 2017

On dénote pour cette année, une sensible baisse d’activités pour notre association. Nous comptabilisons toutefois plus de 320 heures de présence à des réunions assurées par une dizaine de bénévoles.

Commissions communales d’accessibilité :

Point de vue sur la Ville est présente dans plus d’une douzaine de CCA, qui nous sollicitent plus ou moins régulièrement pour des réunions ou des visites de terrains ou encore des tests de matériaux. Nous avons participé à 15 commissions communales d’accessibilité dont 9 pour la seule ville de Lyon : nous avons notamment assisté à 2 réunions plénières, 3 visites de terrain concernant le suivi du parc Sergent Blandan, 2 pour le projet « rives de Saône » secteur confluence, une pour la présentation du guide technique de l’accessibilité, enfin une dernière traitant de la signalétique piétonne.

à noter qu’en plus de ces 9 réunions organisées par la ville de Lyon, la CCA du 8ème arrondissement nous a sollicité pour l’organisation d’une soirée autour du handicap et du numérique qui s’est tenue le Vendredi 13 Octobre 2017.

Villeurbanne, par l’intermédiaire de sa commission communale Ville et Handicap (CCVH), a fait appel à Point de Vue sur la Ville à 5 reprises :

  • 2 réunions plénières

  • projet phase 2 pour la réhabilitation du cours Émile ZOLA

  • îlot Gervais Bussière accessibilité et confort d’usage

  • projet C3 : visite sur la place Albert Thomas (totem) à Villeurbanne.

S’agissant des autres commissions communales d’accessibilités telles que Sainte-Foy, Ecully, Saint-Priest, Bron, Grenoble, Ajaccio… elles ont été assurées par des adhérents résidant dans ces communes.

Commissions métropolitaines d’accessibilité :

Durant cette année 2017, 13 réunions ont été programmées par la métropole. – 2 réunions plénières,

  • 6 réunions et visites de terrain du groupes de travail Voirie. Il s’agissait essentiellement de tests de planche de matériaux. Nous avons également participé à une visite du futur chantier pédagogique à Craponne. Une réunion a été consacrée aux feux sonores : nous devions comme chaque année, faire des propositions de carrefours à équiper en priorité.

  • 4 réunions et visites de terrain du Groupe de travail Transport : 2 ont été consacrées au projet de l’extension de la ligne B du Métro jusqu’aux hôpitaux Sud, 1 à Optibus, 1 dernière nous a permis de tester l’accessibilité de l’intérieur des bus standards et articulés.

  • 3 réunions du groupe de travail projets urbains : Grand Hôtel Dieu, pôle d’échange multimodal de Part-Dieu et Pôle d’échange multimodal de Perrache

Réunion avec la région Auvergne-Rhône-Alpes :

La région nous a sollicité à 3 reprises afin d’élaborer le Schéma d’accessibilité programmé des transports régionaux et de ses mesures de substitution et de suivre sa mise en œuvre.

Participation de Point de Vue sur la Ville :

Le groupe accessibilité des bibliothèques municipales de Lyon a fait appel à nous afin que nous puissions l’aider dans la démarche de sensibiliser le grand public à l’accessibilité et les faire participer à l’enrichissement de l’information sur le sujet des quartiers de la ville, via l’application mobile « I Wheel Share », application qui permet de cartographier les lieux, environnements et services accessibles.

Courant Janvier 2017, l’entreprise lyonnaise Okeenea nous a offert la possibilité de tester le déclenchement des balises vocales en cascade à savoir, les unes après les autres.

Nous avons également rencontré une délégation d’étudiants qui nous a présenté un projet d’application Smartphone facilitant les déplacements des personnes en situation de handicap dans les transports en commun.

Quelques adhérents on pu tester le dispositif « SHERPA » : il s’agit d’un petit boitier qui se fixe à la canne blanche, intégrant la télécommande des feux et qui fournit des infos de localisation (GPS piéton, transports en commun…)

Initié par le Centre technique régional pour la déficience visuelle (CTRDV), Point de vue sur la Ville s’est associée au projet « Fablab ». Cela permettra ainsi que nous soyons toujours à la pointe sur les dernières avancées technologiques en matière d’impression 3D.

Réunions inter associatives :

Un groupe de travail Optibus c’est constitué, il s’est réunit à 2 reprises, il s’agissait de relever les dysfonctionnement de ce service et de définir les actions à mettre en œuvre afin que les usagés se fasse entendre.

2 réunions, afin de préparer la formation auprès des instructeurs de la DDT du Rhône, ont eu lieu.

  • CAURADV :

Nous nous sommes également rencontrés afin d’évoquer la nouvelle réglementation accessibilité. Nous avons participé à une réunion du CAURADV (comité Auvergne-Rhône-Alpes pour les déficients visuels).

Une de nos adhérentes a assisté au conseil d’administration du Comité Louis Braille.

Sensibilisation :

Afin d’équilibrer notre budget, nous assurons quelques prestations.

  • ASF :

La société Vinci AutoRoute, dans le cadre de sa prévention contre les accidents de son personnel a fait appel à Point de Vue sur la Ville à 2 occasions pour sensibiliser aux déplacements sans voir.

  • Keolis :

Conjointement avec le CARPA, durant cette année 2017, nous avons assuré 2 journées de formations des agents Kéolis.

Réunions Internes :

Le conseil d’administration s’est réunit à 4 reprises. Nous avons organisé 9 réunions mensuelles. Dans le but d’organiser un bel anniversaire pour les 10 ans de Point de Vue sur la Ville, un groupe de travail « Préparation des 10 ans » s’est constitué. Les membres se sont réunis à 8 reprises.

Conclusion :

Une fois de plus, nous pouvons nous féliciter de par notre participation à toutes ces réunions et visites de terrain, d’avoir contribué à de belles avancées en matière d’accessibilité : comme la confirmation de la généralisation de la vocalisation des bornes « Visulis » sous les abris bus ou l’installation de balises sonores dans le centre d’échanges de Lyon Perrache, ou encore l’installation de ses mêmes balises sur des établissements recevant du public ERP toujours de plus en plus nombreux. Grâce à l’embauche de notre assistante administrative, Christine MASSE, qui par son efficacité et son investissement, nous décharge d’un bon nombre de tâches administratives la petite dizaine d’adhérents actifs peut se concentrer sur l’essentiel, qui est de garantir le respect de la loi en matière d’accessibilité et d’être toujours force de proposition.

Rédigé par Lilia OUERDI

Retour