Avenir métro

Le mardi 14 mars 2017, le groupe de travail transport de la Commission Métropolitaine d’Accessibilité (CMA) s’est réuni pour présenter les nouvelles rames de métro qui apparaîtront sur les lignes B et D vers la fin de l’année 2019. Point de Vue sur la Ville était présent.

Ces nouvelles rames sont nommées du doux nom MPL16 qui signifie Métro Pneus Lyon 2016 car elles ont été commandées en 2016.
Elles entreront progressivement en service à partir de la fin de l’année 2019.

Description

Les rames sont composées de deux voitures qui ont la même longueur que les rames actuelles. La largeur des portes passe à 1,60 m alors quelle est actuellement de 1,30 m ce qui devrait améliorer largement l’écoulement des voyageurs aux stations.

Contrairement à aujourd’hui, il sera possible de passer d’une voiture à l’autre par une inter-circulation d’une largeur de 1,60 m.
Comme actuellement, chaque voiture comportera 3 portes d’accès situées au même emplacement qu’aujourd’hui.
Chaque voiture sera pourvue d’un espace pour les fauteuils roulants.
La lacune entre la porte et le quai sera inférieure à 5 cm aussi bien en latéral qu’en vertical.

Information voyageurs

Sur le quai, le délai, la direction et éventuellement le terminus provisoir seront indiqués visuellement et de façon sonore.

De grandes vitres aussi bien au niveau des sièges que sur les portes permettront une vue sur l’intérieure comme sur l’extérieure.

Un buser signalera par 2 sons différents à l’intérieure l’ouverture et la fermeture des portes. Le son sera accompagné par un signal visuel au-dessus de chaque portes.

Un écran d’information sera placé à l’avant du train indiquant sa destination, éventuellement son terminus provisoir. Quatre écran sur les parois extérieures répèteront cette information.

Les sièges

Comme actuellement, il seront placés longitudinalement le long des parois. Ils seront constitués de mousse et tissus, orienté confort et ergonomie.

Chaque train comportera 64 places assises, soit 32 par voiture. 10% des sièges seront à destination des personnes à mobilité réduite.

Poignées et barres de préhension seront placées judicieusement. Au milieu de la plateforme, au niveau des portes, une triple barre verticale fournira une accroche pour un bon nombre de voyageurs.
Des barres longitudinales seront placée au-dessus des sièges.

Un espace sous les sièges sera prévu pour les chiens-guide d’aveugles.

A l’intérieure de la rame, en partie suppérieure, 6 écrans couleur par voiture afficheront le schéma de la ligne avec indication dynamique de la position du train. Ils seront placés de façon à être visibles aussi bien en position assise que debout. Ces écrans seront un peu plus larges que ceux du tramway.

Les annonces sonores seront diffusées par 8 haut-parleurs par voiture.

Le quai

Pendant une période transitoire, les ddeux types de matériel circuleront, les anciennes rames à trois voitures et les nouvelles à deux voitures. Les annonces visuelles et sonores indiqueront s’il s’agit d’untrain long ou court.

Pour éviter des confusions, il n’y aura aucun marquage au niveau des portes de la première voiture d’un train long.

Au cours de la phase définitive, aux heures de pointe, deux rames seront accrochées afin de constituer un train de 4 voitures. Comme précédemment, les annonces visuelles et sonores sur le quai précisera s’il s’agit d’un train long ou court. Il n’y aura aucun repère de porte au sol au niveau de la premières ni de la dernière voiture, toujours pour éviter les confusions.

Cas particulier de la station Charpennes

Dans cette station, le quai est en courbe, ce qui génère un espace plus important entre le quai et le plancher du métro au niveau des deux portes extrêmes de chaque voiture. Seules les portes centrale respecteront la norme PMR et seront repérées par un marquage au sol.

Sécurité

6 caméras par voiture filmeront l’intérieure du métro et les enregistrement seront conservés pendant une semaine pour être mis à la disposition de la justice.

Conclusion

Il semble que le confort et l’accessibilité soient bien améliorés par rapport aux rames qui circulent actuellement.

Point de Vue sur la Ville a demandé que des portes pali_ère soient installées en bordure de quai, comme dans toutes les villes du mondde où un métro automatique circule. La demande sera transmise mais le coût est trop élevé pour que cette demande soit satisfaite.

Alain Carlier