Commission Métropolitaine d’Accessibilité plénière du 15 Décembre 2015

Cette commission regroupe différentes associations, des élus et des chargés de missions de la Métropole.

Point de Vue sur la Ville, en tant que collectif, dispose de quatre représentants.

La Commission métropolitaine d’accessibilité « CMA » est un lieu de réflexions, d’échanges et de propositions sur les questions  liées à la mise en œuvre de l’accessibilité et de la qualité d’usage dans les 59 communes que compte la métropole de Lyon.
Elle a pour missions de :

  • suivre l’état d’accessibilité du cadre bâti, de la voirie, des espaces publics et des transports
  • faire toutes propositions utiles de nature à améliorer la mise en accessibilité de l’existant
  • organiser un système de recensement de l’offre de logements accessibles aux personnes en situation de handicap
  • établir un rapport annuel présenté en Conseil métropolitain et transmettre ce rapport au représentant de l’Etat dans le département, au Conseil consultatif départemental-métropolitain des personnes handicapées, au Comité départemental-métropolitain des retraités et personnes âgées, ainsi qu’à tous les responsables des bâtiments.

La CMA de Lyon est composée de 22 associations ou collectifs d’associations qui regroupent 52 m’ambres associatifs représentant tous les types de handicaps, les personnes âgés, les associations de cyclistes ou les comités d’intérêts locaux  ainsi que 7 élus de la métropole.

Elle se réunira en plénière 2 fois par an, la coordination générale sera assuré par Pierre Abadie. Chacun des groupes de travail sera dirigée par un élu.

Les 5 groupes de travail :

voirie et espaces publics

Ce groupe poursuivra le travail engagé lors du précédent mandat.

Champ de compétence : espace public de la métropole, jalonnement routiers, partage des espaces (vélo piétons), feux sonores… Chaque année ce groupe sera chargé d’établir le piav : Plan intercommunal d’accès à la voirie.

établissements recevant du public

La direction logistique de bâtiment en assurera l’animation.

Ce groupe Fera toutes les propositions utiles pour rendre accessibles les ERP (Etablissements Recevant du Public).

Champ de compétence : les 352 établissements dont 337 sont inscrit dans les Ad’AP (Agenda d’Accessibilité Programmé) pour 30 millions d’euro sur 9 ans, 67 collège, l’IDEF, 77 MDR (Maison Du Rhône), les parc de Parilly et de la Croix Laval.

En octobre 2016 le groupe de travail ERP procèdera à une première évaluation de la mise en œuvre des Ad’AP.

Lors du précédent mandat, la CIA (Commission Intercommunale d’Accessibilité) avait traité l’Hôtel de la Métropole, le centre d’échanges de Lyon perrache en rendant un quai de bus accessibles pour les personnes en fauteuil roulant, les parkings LPA, les cimetières communautaires de Bron et de Rillieux.

Pour 2016 ce groupe procèdera au suivi de la mise en œuvre des Ad’AP, travaillera sur l’intégration de la mise en accessibilité dans les opérations de travaux, la formation du personnel d’accueil et technique comme les maître d’œuvre.

Transports

Ce groupe poursuivra les visites de terrain sur le réseau TCL. Les membres devront récolter les observations des utilisateurs sur les projets et les faire remonter.

Sur ce mandat le groupe de travail transport travaillera sur les grands projets transports : C3 en site propre, tramway T6, prolongement du métro ligne B.

Pour 2016 : nous débuterons des tests sur les bornes Visulys des arrêts de bus qui vont être vocalisées (écrans placées sous les abris bus annonçant le temps d’attentes). Nous travaillerons sur la signalétique, retour d’expérience du balisage sonore de la station de métro Saxe-Gambetta… focus sur l’accessibilité des lignes A et B, Amélioration du service optibus : nous insistons sur le caractère indispensable pour les personnes déficientes visuelles du service optibus car une grande différence d’autonomie existe parmi cette population et que certaines personnes mal ou non-voyantes sont dépendantes de ce service.

L’AVH intervient sur l’importance d’articuler les deux groupes de travail transport et voirie pour par exemple permettre l’installation du balisage sonore destiné au métro sur la voirie pour qu’elles soient plus audibles, ou encore pour établir un partage de la plateforme du tramway entre les différents types d’usagers…

Nous demandons à ce que les associations de cyclistes participent aux groupes de travail ponctuellement lorsque ceux-ci sont concernés.

logements

Champs de compétence : les logements  publics et privés situés sur le territoire métropolitain.

En premier lieu le groupe devra définir un système de recensement de l’offre accessible, chantier très vaste.

Enfin il faudra faire un travail de sensibilisation auprès des travailleurs de l’habitat, maître d’œuvre et propriétaires bailleurs.

projets urbains

Volonté : décloisonner les groupes de travails, selon les projets urbains comme pour le projet Part-Dieu ou celui de l’hôtel-Dieu.
Dialoguer avec les municipalités.

La prochaine plénière de la CMA se tiendra en Avril 2016, elle procèdera à l’élection du bureau.

Par Lilia Ouerdi et Alain Carlier