Pont Schuman

Point de Vue sur la Ville a émis le souhait d’aller visiter le pont Schuman et ses environs immédiats afin d’avoir un aperçu des aménagements qui ont été actés par le Groupe Technique « espace-public » de la CCA de la Ville de Lyon.

Une personne représentant le groupe de travail de la Ville de Lyon et le président du CARPA se sont joints à cette initiative.

Situation

pont Schuman

  • Le pont Schuman est le second pont sur la Saône, loin en aval du pont de l’Ile Barbe et peu en amont du pont Masaryk
  • Il relie le neuvième au quatrième arrondissement de Lyon. En rive droite, il fait la liaison entre le quai du Commerce et le quai Jayr, face au quai de la Gare d’Eau. En rive gauche, il arrive quai Gillet
  • Au nord, la Saône arrive en vue du mont Cindre et du lycée Jean Perrin, au sud elle repart vers Vaise et les immeubles de l’Observance

Ce pont est large d’environ 60 mètres. La circulation automobile est surélevée, de chaque côté on trouve, un espace vélo et piétons, quelques bancs.

observations d’une personne aveugle

lors de la traversée il est plus confortable de se placer côté rambarde, le rebord surélevé du tablier que Point de Vue sur la Ville avait demandé permet un guidage efficace par la canne blanche. Nous pouvons également laisser la main parcourir le garde-corps arrondi du pont sans accroches.

séparateur de zones Une bande aluminium de 5 centimètres de large fait la séparation entre la partie vélo et piéton, elle est plus difficilement détectable à la canne blanche, on va dire que c’est plus subtil ! Déjà des morceaux se sont détachés du tablier.

Le balisage sonore pour indiquer le cheminement adéquat n’est pas encore opérationnel, nous en aviserons les services compétents.

bande d'éveil à la vigilance Les bandes podotactiles d’éveil à la vigilance BEV pour traverser le pont côté Est et Ouest sont métalliques et, de ce fait, très efficace car, elles résonnent au contact de la canne blanche.

Circuit vélos et piétons l’espace mode doux, côté Ouest, secteur Gare d’Eau : la bande séparatrice de zone en pavés arasés n’est pas perceptible à la canne, mieux vaut se projeter côté façades lorsque c’est possible.

Tout les feux sonores avoisinants fonctionnent parfaitement, heureusement car le secteur est bien aplani, les personnes déficientes visuelles ne peuvent pas distinguer les limites de chaussée et de trottoir

Nous en avons profité pour faire un tour sur les rives de Saône : nos recommandations de l’époque ont été respectées, c’est-à-dire qu’il existe bien un ressaut séparant la pelouse côté quai et une bande de pavés non arasés côté Saône. La séparation permet le guidage des personnes aveugles et lorsque cette séparation s’estompe, cela correspond à un accès aux escaliers menant sur le haut du quai. La bande d’un demi mètre de large de pavés arrondis sur toute la longueur du bord de Saône est une alerte efficace pour prévenir les non-voyants du danger à continuer.

Ce pont Schuman est un bel édifice, à visiter en cheminant par les nouvelles rives de Saône et pourquoi pas ne pas profiter pour traverser le tunnel de la Croix-Rousse via sa partie piétonne et si on est toujours en forme, on peut attaquer les Berges du Rhône !

Georges Masson