Marche citoyenne le 11 Février 2015 « l’accessibilité c’est la liberté »

Le 11 Février 2015 marquera les 10 ans de la loi du 11 Février 2005 et notamment de son article 45 sensé garantir une entière accessibilité des établissements recevant du public, des transports et de la voirie.

10 ans après cette loi soit disant révolutionnaire et qui devait changer le quotidien des personnes en situation de handicap force est de constater que nous sommes loin d’avoir atteint ce qu’ambitionnaient les instigateurs de cette loi.

Voyant l’échéance de 2015 se rapprocher et avec, les pénalités encourues le gouvernement a sorti de son chapeau l’ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014. Cette ordonnance abaisse les normes d’accessibilité, facilite les dérogations et reporte de fait la généralisation de l’accessibilité à 3, 6 ou 9 ans, au moyen des Agendas d’Accessibilité Programmés (Ad’AP).

Cette initiative est d’autant plus scandaleuse en ce qui concerne les handicaps sensoriels quand on sait que pour rendre accessible un bâtiment ou une rame de métro il suffit d’éléments de détection et que la personne handicapée ait accès à l’information, ce qui, en somme, ne nécessite pas de gros travaux d’aménagement.

C’est à nous, personnes en situation de handicap, qu’il incombe la responsabilité d’éveiller les consciences : en sensibilisant le public, en étant intransigeant vis-à-vis de nos décideurs  et surtout, en sachant nous mobiliser et nous élever tous ensemble, contre ce qui nous paraît inacceptable comme ces agendas d’accessibilité programmés qui repousse la mise en accessibilité de notre pays aux calendes grecques.

On ne dois plus en 2015, 40 ans après les premières loi sur l’accessibilité et 10 ans après la loi du 11 février 2005, se contenter des miettes qu’on veut bien nous distribuer et subir les stratégies de contournements de la loi que sont ces [ADAP]. Nous ne demandons pas de faveurs, nous exigeons une égalité de traitement, qu’on nous promet mets que nous n’obtenons toujours pas.

Rien ne nous sera offert sur un plateau soyons en conscients !

Nous ne sommes pas des caliméros, le temps ou nous nous posions comme victimes (dans une certaine mesure à juste titre), est révolu. La société devra composer avec nous et non plus pour nous.

Et pour que la société veuille composer avec nous, il faut que nous soyons visibles, que nous fassions entendre nos revendications et valoir nos droits.

Quel meilleurs moyen d’être vu qu’une marche inter associative à l’appel du collectif « une France accessible à tous » et à laquelle Point de Vue sur la Ville s’associe totalement.

Nous invitons tous les habitants de la région lyonnaise à se joindre à nous pour participer, à Lyon, à la marche citoyenne « l’accessibilité c’est la liberté » qui partira le 11 Février 2015, à 15h de la place des terreaux. Pour ne plus passer inaperçu, ce jour là, nous seront tous habillés en jaune et défilerons jusqu’à la place Bellecour.

Des rassemblements et des manifestations sont aussi annoncés ailleurs :
Rendez-vous le 11 Février 2015

  • À Annecy à 14h devant la préfecture
  • À Bordeaux à 14h place Pey Berland
  • À Dijon à 13h30 place Darcy
  • À Lille à 14h30 devant le Tribunal de Grande Instance
  • À Marseille à 11h au Vieux Port sous l’ombrière
  • À Metz à 13h place de Chambre
  • À Nice à 12h place du Palais de Justice
  • À Paris à 13h devant l’Assemblée nationale, place Edouard Herriot
  • À Reims à 14h30 place d’Erlon, Fontaine de la solidarité (boule)

Lilia Ouerdi
La Présidente