Journée de formation Kéolis

Ce n’était pas le tour de Point de Vue sur la Ville, mais une défaillance de l’AVH nous a permis d’intervenir à cette session Keolis ce lundi après midi 15 septembre. Je rappelle que, au cours de ces journées, quelques notions théoriques sur les différents handicaps et les difficultés que cela cause dans nos pérégrinations quotidiennes sont traités le matin, et que l’après midi est réservée à une mise en situation pratique de chacun et à la déambulation dans ces différents transports : bus, tram, métro. Nous pouvons y trouver un grand intérêt, puisque cela nous permet un échange véritable et direct avec les agents.

Cet après-midi, ce sont 7 courageux qui se sont affrontés aux difficultés de la mise en situation pour chacun des Handicaps représentés, moteur, visuel, auditif. Je ne sais pas s’il y avait un représentant des difficultés psychologiques, n’étant pas à la présentation du matin (d’où l’intérêt de participer à la journée complète. Par contre, je sais que nous partagions nos problèmes avec 2 personnes qui répondent au standard « Allo TCL », 2 autres sont conducteurs sur la ligne C3, il y avait aussi 1 contrôleur pour la sécurité générale du réseau, 1 autre pour la sécurité en gare de Vaise et, un formateur Keolis était le 7ème participant.

Cette expérience bouscule un peu les personnes qui l’affrontent et chacun conclut qu’il ne pouvait concrètement imaginer ces situations. L’un d’eux a trouvé l’épreuve de la déficience auditive très éprouvante.

Beaucoup de questions très riches m’ont été posées quant à notre quotidien dans nos déplacements, ce qui reste un mystère pour la plupart des personnes.

Personnellement, j’éprouve souvent un certain réconfort quand ces journées se terminent.

Rédigé par Odile Boisson.