Centre d’échange de Perrache

3 secteurs

Lors de cette réunion de présentation des futures signalétiques, on nous a tout d’abord rappelé l’importance de différencier les 3 grands secteurs par couleur dont :

  • le Grand hall (ou centre d’échange) en bleu
  • la passerelle en orange
  • la gare ferroviaire en vert.

La compréhension du site se fera par des stickers sur les façades, pour repérer les lieux, les étages, et les différents services. Il y aura un affichage avec des pictogrammes à hauteur des yeux, et une différenciation des informations en français (écriture en gras et gros caractère) et en anglais (écriture italique), pour ne pas avoir à chercher trop longtemps l’information essentiel pour nous.

Les Totems

On nous a expliqué qu’il y aurait des totems d’information à l’extérieur, devant les différentes entrées, d’où partiraient des bandes de guidage et les premières balises sonores. Mais le problème de l’alimentation de ces balises est soulevé, et Point de Vue sur la Ville explique qu’il n’est pas forcément nécessaire que les premières balises partent du totem, mais sont, par contre importantes, à partir de la porte d’entrée à repérer.

Le plan sur le totem sera à hauteur d’yeux, entre 70 cm et 1 m50. Il nous a été présenté des échantillons du plan sur papier, certaines parties grandeur nature en gros caractère suffisamment lisible et contrasté pour un malvoyant, d’autres représentant le plan dans son entier à échelle très réduite et non lisible, et nous devions donc nous faire une idée globale à partir de ces essais papiers. Nous avons donc fait remarqué qu’il était très difficile de pouvoir s’imaginer le rendu réel de cette signalétique, et avons convenu de pouvoir tester sur plan et conditions réels, c’est-à-dire en extérieur avec la luminosité et à la bonne hauteur et distance.

Globalement, la lisibilité des caractères, pictogrammes, et contrastes, semble correcte. Reste quelques détails sur les couleurs d’écriture et fond à revoir (comme blanc sur rouge, ou noir sur bleu clair) sur d’autres propositions de planches tests, certains malvoyants n’étant pas forcément tous d’accord entre eux (problème du fond blanc éblouissant pour certains, de l’écriture blanc sur fond noir qui pose question pour d’autres, ou de l’écriture jaune).

Les sorties

Devant chaque sortie, à l’intérieur, il y aura un plan indiquant les structures et orientations des rues extérieures. Le plan sera à hauteur d’yeux, de 80 cm à 1 m 50.

Les bornes d’orientation dans le hall

3 bornes d’orientation sont prévues, dont une devant la billetterie, et une au niveau 2, à l’écart des cheminements mais repérable à l’audio. Nous avons pensé qu’il n’était pas nécessaire de rajouter de bandes de guidage, la lisse contournant l’escalier central pouvant servir de guidage. Nous avons donc conseillé de ne laisser qu’une seule bande de guidage à ce niveau conduisant du haut de l’escalier à la passerelle et à la gare.

Bandes de guidage et balises sonores

Les bandes de guidage et balises sonores partiront donc des entrées, les balises devant compléter les bandes de guidage au niveau des intersections. Mais nous avons conseiller de ne surtout pas trop surcharger le grand hall au niveau 1 En effet, la bonne volonté des techniciens de chercher à nous conduire absolument partout dans l’espace, a mené à un effet de toile d’araignée, des portions de bandes de guidage se croisant de partout. Nous avons expliqué que cela pouvait, au contraire, produire l’effet inverse et nous perdre dans cette multiplication d’informations. Nous avons donc conseillé d’épurer le plus possible le cheminement, avec proposition d’une bande allant de l’entrée à la billetterie, une au métro, et une à l’accès bus et tram. Les techniciens, étonnés de notre réponse, et très soucieux des normes d’accessibilité, nous ont fait repréciser que la bande de guidage ne doit bien rester qu’une ligne d’orientation globale, à partir de laquelle nous irons ensuite chercher les détails par de l’aide humaine.

Par Gladys Valatx