Tests de matériaux Place Denuzière

Ce jeudi 27 février nous nous retrouvons une dizaine de personnes, je représente Point de Vue sur la Ville, pour apprécier les revêtements et mobilier urbain de cette nouvelle place.

3 parties au sol, une sablée, un dallage calcaire et un béton granuleux constituent les échantillons. La partie sablée pose le problème du ravinement avec la pluie, à éviter sur des parties en pente. Le dallage calcaire porte une rainure d’environ 2,5 cm de large et d’à peine 2 cm de profondeur qui doit servir de bande de guidage pour les personnes aveugles. Inutile de dire qu’elle a été rejetée de suite parce qu’introuvable facilement avec la canne, indétectable au pied et que dans quelques temps elle sera bouchée par les feuilles, la poussière etcetera…

La partie granuleuse se trouve au pied des immeubles, elle fait environ 1,20 m. Son contraste de couleur est intéressant, elle est plus sombre que le calcaire. Par contre son grain est trop gros, il est gênant pour les personnes en fauteuils roulants et les mal marchants.

Les bancs sont en béton lissé et de couleur noire. Ils sont bien chanfreinés aux arrêtes. Ils sont posés à même le sol ce qui fait que l’on ne peut pas passer le pied dessous.

Le modèle de barrière positionnée au droit de la traversée doit être vérifié (présence d’une lisse basse à 40 cm est demandée).

Nous proposons l’abandon de la rainure sur le dallage calcaire qui, lui, est conservé.

Nous proposons l’abandon du trottoir granuleux de 1,20 m pour le remplacer par le dallage calcaire au pied des immeubles. Nous proposons qu’à ces 1,20 m des immeubles soit installée une bande de guidage en béton de 0,20 m, granuleuse bien détectable à la canne blanche et au pied, sombre pour le contraste cher aux malvoyants.

La couleur du banc est validée en l’état. Toutefois les angles devront être davantage chanfreinés.

Le modèle de barrière positionnée au droit de la traversée piétonne doit être vérifié (présence d’une lisse basse à 40 cm est demandée).

La place de stationnement réservée au personnes handicapées peut être positionnée à l’angle de la rue Bichat (sans nivellement) et près de l’école.

L’aménageur devra être vigilent quant à l’existence et au positionnement des plaques de nom de rue.

Sur ces recommandations, nous devons nous retrouver pour une contre visite le lundi 17 mars à 10h au même endroit.

Représentants associatifs présents : M-A Leaune (AVH), G. de Swestchin (AVH), E. Benon (CARPA), JP. Ribeyron (Point de Vue sur la Ville), G. Coudouel (Trisomie 21). Deux personnes représententaient la ville de Lyon et trois autres les aménageurs.

Rédigé par J.Paul Ribeyron