Rapport d’activités de l’année 2013

Cette année 2013 a été riches en activités : notre action aïe !! pour demander des cheminements libres de tout obstacle, notre lutte pour obtenir le message parlé sur la phase verte des feux tricolores, les réunions dans les différentes commissions d’accessibilités, les visites test et nos réunions régulières pour réfléchir à divers sujets d’accessibilité. Le nombre d’adhérents a encore augmenté en 2013, montrant leur intérêt pour nos actions. Une équipe motivée et dynamique de bénévoles se partage les différentes tâches et une grande partie des adhérents sont toujours là pour soutenir les actions et manifestations lorsque c’est nécessaire.

1. La CIA et les CCA:

A. Commission Intercommunale pour l’Accessibilité

Cliquez ici pour connaître le rôle de la « Commission Intercommunale pour l’Accessibilité »

Pour rappel :

le 31 Janvier 2012, le Comité Louis Braille CLB a reconnu par vote, Point de Vue sur la Ville collectif d’associations œuvrant pour l’accessibilité des personnes déficientes visuelles. De fait, le CLB s’est retiré de la Commission Intercommunale d’Accessibilité CIA au bénéfice de Point de Vue sur la Ville qui s’est, depuis lors, constitué en collectif.

Conformément à l’article 3 du Règlement intérieur de la CIA, Point de Vue sur la Ville en tant que collectif, bénéficie de quatre représentants au sein de la Commission. Deux titulaires supplémentaires ont donc été nommés par arrêté du Président du Grand Lyon du 11 juin 2012.

  • Le Grand Lyon, pour 2013, a alloué 10 millions d’euro de travaux pour la mise en accessibilité.
  • La CIA engage 250.000 € pour l’entretien et l’installation des feux sonores et 115.000 € pour le chantier pédagogique.
  • en 2013, deux réunions plénières ont eu lieu. On y fait le bilan des quatre groupes de travail et on porte au vote les changements de statuts.

Groupe de travail voirie et espaces publics

Ces rencontres ont été au nombre de 5 en 2013.

Élaboration du plan intercommunal d’accessibilité de la voirie PIAV

La base de travail du groupe de travail voirie et espaces publics est le PIAV.

  • Feux sonores : Réunion annuelle le 2 décembre : En 2013, 65% des feux tricolores sont équipés de dispositif sonore. Pour 2014, en plus des réparations, une vingtaine de carrefours supplémentaires seront équipés.
  • Chantier pédagogique : L’objectif est de tendre vers une exemplarité méthodologique et technique pouvant être reproductible sur tout nouveau projet d’aménagement urbain. En 2013 il consistait à rendre accessible un cheminement à Vénissieux.

Groupe de travail Transports

Le groupe de travail transports de la CIA se saisit de sujets divers ou d’actualité. Le suivi de la qualité du service Optibus, la mise en place de nouveaux services d’aide aux déplacements sur le réseau de transports publics, les nouveautés d’accessibilité du réseau, les projets d’extension.

Les réunions du GT transport en 2013 étaient au nombre de 6.

Les membres du GT transport se sont concentrés sur l’amélioration de la signalétique sur le réseau, l’accessibilité de la nouvelle station de métro Gare d’Oullins de la ligne B, et surtout sur l’amélioration du service Optibus.

Point de Vue sur la Ville a été consultés pour l’accessibilité de la nouvelle station de métro gare d’Oullins qui a été mise en service le 11 Décembre 2013 et plus globalement sur le pôle multimodal comprenant la station de métro, le pôle bus, la gare SNCF et le parc relai. Nous avons obtenu qu’une bande de guidage contrastée et bien détectable à la canne soit mise en place sur tout le parcours du pôle multimodal. En revanche nos avis sont plus que réservés sur l’installation de palmiers sur les quais de métro et l’éclairage des panneaux d’affichage.

Point de Vue sur la Ville a effectué, toujours dans le cadre du groupe de travail transport, plusieurs visites de terrain sur le réseau TCL. C’est ainsi que nous avons emprunté la ligne de tramway T3 entre la station Part Dieu-Villette et Vaulx-en-Velin la Soie et que les malvoyants ont pu tester le nouveau double écran embarqué. Le résultat est peu concluant, lecture impossible, trop d’informations à trouver puis, si tenter qu’on les trouve, difficultés d’analyse.

Le pôle de Vaulx-en-Velin la Soie est vaste et les repères sont difficiles à appréhender pour les personnes déficientes visuelles.

En 2013, nous avons également pu nous rendre compte, lors d’une autre visite du réseau TCL, des petits travaux de mise en accessibilité réalisés :

  • bande d’éveil à la vigilance en haut de l’escalier
  • lacune comblée entre le quai et les rames de métro des lignes A et B dans certaines stations comme Charpennes.
OPTIBUS

Le SYTRAL organise et finance le fonctionnement du service OPTIBUS depuis 1980. Son exploitation est confiée à la société Keolis.

Quelques chiffres :

  • près de 2000 clients en 2013.
  • plus de 100.000 voyages par an et plus de 75 véhicules qui circulent en heures de pointe.

Depuis 2013, le paiement par prélèvement automatique a été mis en place ainsi que la confirmation par SMS de la réservation, la veille du départ.

Pour 2014 :

  • des véhicules beaucoup plus confortables vont être commandés, à partir du premier trimestre 2014, pour une meilleure qualité de service et, pour prévenir certains conflits, les appels seront enregistrés.
  • en cas de gros problème de logistique de déplacement pour un usager, un référent pourra être envoyé sur place pour tenter de trouver une solution.
  • les techniciens vont travailler sur un nouveau site Internet ; les associations seront consultées.

Groupe de travail Etablissements recevant du public ERP

Le groupe de travail ERP de la Commission est consulté sur l’amélioration de l’accessibilité des établissements recevant du public ERP appartenant à la communauté urbaine de Lyon.
Le Grand Lyon possède 33 ERP : l’Hôtel de Communauté, Centre d’échanges de Lyon Perrache (CELP), etc.). Certains sont gérés par des régies et d’autres par délégation de service public (parkings de stationnement, deux cimetières à Bron et Rillieux-la-Pape, etc.).

Point de Vue sur la ville a participé aux quatre réunions qui se sont tenues.

Mise en accessibilité des 2 Cimetières appartenant au Grand-Lyon :
Concernant le cimetière communautaire de Bron, les travaux d’accessibilité ont porté sur : La mise en place d’une main courante sur les escaliers d’accès au jardin du souvenir ; le marquage au sol et la signalisation verticale de 2 places de stationnement réservé.

Groupe de travail Logement

Sur le volet logement, la CIA a pour mission d’établir un système de recensement de l’offre de logements accessibles.

B. Commissions Communales pour l’Accessibilité (CCA)

Cliquez ici pour connaître le rôle de de la CCA

La plus aboutie et installée dans le temps est celle de la ville de Lyon, qui propose une réunion plénière bisannuelle.

Cette CCA est divisée en 2 groupes, ERP et voirie et espace public.

Voirie et espaces publics

Dans le cadre du groupe voirie et espaces publics, Point de Vue sur la Ville suit plusieurs projets.

Projet MAZAGRAN

L’espace Mazagran a bénéficié d’un suivi soutenu tout au long de l’année 2013. Pas moins de 4 réunions et visites de terrain ont été organisées dont 2 en 2013, le 3 avril et le 5 décembre.

Cet espace est en cours de réhabilitation. Il se voudra un lieu convivial et accessible à tous. Lorsque les travaux d’aménagement seront achevés, tous les habitants du quartier pourront s’y rencontrer et y flâner parmi le jardin associatif et une aire de jeux.
Entre le jardin associatif et l’aire de jeux il existe une place aérée couverte d’un revêtement stabilisé qui couvrira toute la surface.
Le cheminement piétonnier, quant à lui, sera constitué de dalles en béton granuleux et, nous a-t-on assuré, le plus contrasté possible.
Et bien entendu, des arbres judicieusement placés ombrageront des bandes de pelouse.

Les rues bordant cet espace n’étant pas pourvues de feux tricolores, Point de Vue sur la Ville recommande fortement la pose de barrières aux carrefours, surtout s’ils sont arrondis.

Pont Schuman

Nous suivons ce projet depuis 2011. Au printemps 2014, le pont Schuman, 14ème pont Lyonnais sur la Saône, reliera le quai Gillet, dans le 4ème arrondissement de Lyon, au quai de la Gare d’eau, dans le 9ème, un véritable trait d’union entre les quartiers de la Croix-Rousse et de Vaise.

Lorsque le pont Schuman sera mis en service, le pont Mazaryk sera exclusivement dédié aux cyclistes et aux piétons.

Le suivi du chantier du pont Schumann est également très soutenu, car en 2013 une réunion préparatoire et 3 visites de terrain ont été réalisées. La première a porté sur la voirie du côté de la gare d’eau, les 2 suivantes sur les tests de matériaux sur la partie piétonne du pont, à savoir les revêtements des trottoirs de chaque côté de la chaussée, ainsi que des bandes d’éveil à la vigilance et la bande séparative piétons/cyclistes.

Place Denuzière

Le projet comprend la création d’une nouvelle place publique au sein d’un secteur résidentiel, privilégiant l’usage piéton.

L’espace est constitué de 2 sous espaces en « déhanché », composés chacun d’une ambiance différente, avec, au centre, la rue Denuzière distribuant les 2 places. A l’Est, on trouve une prairie engazonnée ; à l’Ouest, un espace plus minéral.
La jonction des 2 places, par la rue Denuzière, est située en zone de rencontre : limitation des véhicules à 20 km/h, avec priorité aux piétons.

Nous avons obtenu que des éléments de guidage pour les déficients visuels soient ajoutés. Des bandes de guidage sont orientées Nord-Sud et Est-Ouest, la sécurisation d’une traversée piétonne sur la rue Denuzière est permise par la pose de bandes d’éveil à la vigilance (BEV) au niveau de la zone de rencontre, comme pour les traversées piétonnes classiques.

  • Les bancs en béton sont chanfreinés,
  • l’implantation de barrières remplace la pose de potelets,
  • les lisses basses délimitant les espaces plantés sont sans angles saillants et sans porte à faux,
  • les éclairages sont installés le long du cheminement et sous les assises par un éclairage vers le sol (sans effet reflet ni éblouissement),

La prochaine rencontre aura lieu en Avril 2014 pour des tests de matériaux.

Parc Sergent Blandan

C’est une ancienne caserne convertie en un parc de 17 hectares, clôturé de murs, dont la totalité sera livrée et ouverte au public en 2015.

Le parc sera découpé en trois grandes zones. Les espaces seront aménagés au sein du parc avec des ambiances diverses :

  • un parc « panorama » : jardins suspendus, terrasses, solarium.
  • un parc de découverte écologique : friche végétale, jardin « cache-cache », terrains de sport.
  • un parc de repos : place polyvalente, square de proximité, cour associative.

Une bande de guidage reliant les 2 entrées du parc a été mise en place.

Une rupture de niveau de plus de 90 cm a fait l’objet d’âpres discussions quant à la manière de la signaler. Finalement, il a été décidé de ne mettre aucun dispositif de repérage.

Rue Garibaldi

A terme, elle reliera la rue Vauban dans le 6ème arrondissement à l’avenue Berthelot dans le 7ème. Elle traverse 3 arrondissements 6, 3 et 7.

La rue Garibaldi a été conçue à la fin des années 60, comme une véritable « autoroute urbaine » pour faciliter le trafic automobile en centre-ville.

Elle a déjà fait l’objet d’un aménagement sur un premier tronçon (Parc de la Tête d’Or, rue Vauban) au début des années 90.
Le projet d’aménagement prévoit de poursuivre cette requalification jusqu’à l’avenue Berthelot, en recréant sur quelques 2,6 km un paysage à vivre par la réduction du nombre de voies de circulation. Le projet prévoit d’ouest en est :

  • la création d’une promenade piétonne et d’espaces publics,
  • un aménagement cyclable à double sens, séparé des circulations automobile et piétonne,
  • un aménagement évolutif pour un site propre de transports en commun,
  • des trottoirs confortables,
  • à terme une coulée verte entre le parc sergent Blandan et le parc de la Tête d’Or.
Place des Tapis

Dans le 4ème arrondissement, la place des Tapis est située au croisement de deux axes majeurs du plateau de la Croix-Rousse, le Boulevard des Canuts et celui de la Croix-Rousse.

L’objectif du projet est de transformer la place des Tapis pour en faire un espace à l’ambiance apaisée, agréable et confortable pour ainsi privilégier les échanges et maintenir la qualité du fonctionnement des transports en commun

Groupe de travail ERP

Dans le deuxième groupe, établissements recevant du public ERP, il est surtout question de rendre accessibles les ERP de la ville de Lyon, soit 317 établissements, groupes scolaires, équipements sportifs et socio-culturels.

Depuis 2008, 8 millions d’euros ont été consacrés à la mise en accessibilité lors d’opérations de grands travaux de restructuration.
Une enveloppe importante, environ 1 million d’euros, a été allouée à la mise en accessibilité, par des petits travaux, des bâtiments existants.
Quant à ceux construits après 2007, l’accessibilité est inscrite dans le cahier des charges en amont du projet.

Autres CCA et Conseil Consultatif Ville et Handicap (CCVH)

Point de Vue sur la Ville participe également aux CCA des villes de Bron, Ecully, Sainte-Foy (4 Avril et 22 Novembre), Saint-Priest, Vénissieux, CCVH de Villeurbanne

C. Observatoire de l’accessibilité

Des membres de Point de Vue sur la Ville assistent également aux réunions de l’observatoire de l’accessibilité.

2. Approfondir notre expertise

Le Conseil d’Administration souhaite que notre association devienne un organisme d’expertise reconnu en matière d’accessibilité.
C’est donc dans cette optique que nous souhaitons d’abord former, mais aussi soutenir, par notre participation, des projets et des études en lien avec l’accessibilité et qui pourraient, dans un avenir plus ou moins proche, améliorer nos déplacements. C’est ainsi que, pour cette année 2013, nous avons assisté et participé à plusieurs conférences :

  • quel habitat pour l’avenir ?
  • prévention routière, cause des accidents en villes,
  • conférence sur les espaces publics,
  • les états régionaux de l’inclusion…

Une dizaine d’adhérents de notre association ont participé aux Phases de tests sur la détection des voitures électriques qui se sont tenues en Janvier dernier dans le laboratoire acoustique de l’INSA.

Le 28 Octobre, l’une de nos militantes les plus convaincues s’est rendue à Montpellier pour participer aux tests des « Couloirs sonores » mis en place sur des traversées de chaussées.

3. Formations et sensibilisation

Formation des agents keolis

Débutée en 2012 puis poursuivie en 2013, la formation des agents Keolis est un élément important dans notre volonté de sensibiliser à la déficience visuelle. Nous souhaitons poursuivre ce projet avec le CARPA en 2014. C’est dans ce but, qu’en Mars 2013, une convention a été établie entre Point de Vue sur la Ville et CARPACCESS, afin d’officialiser notre participation aux formations.

Labellisation handi-accueillant

Point de Vue sur la Ville participe à la labellisation des commerces handi-accueillants des commerces portée par les mairies d’arrondissement du 4ème, 5ème, 7ème, 8ème et 9ème. Au 30 Septembre 2013, 252 commerces ont été labellisés.

4. Nos batailles

les feux sonores

En 2013, nous avons continué notre combat pour un retour au message parlé sur la phase verte des feux tricolores. Le comité AVH de Lyon et Point de Vue sur la Ville ont rencontré tour à tour le Conseiller du Maire de Lyon, Gérard Colomb, le délégué du Préfet du Rhône, puis un représentant de la Prévention Routière. Tous ont bien compris les désagréments qu’engendre la « ritournelle », mais ne nous ont pas donné de réponse ou solution satisfaisante. Point de Vue sur la Ville a donc décidé, à la fin 2013, de saisir le Défenseur des Droits.

L’action aïe !!

Tout au long de cette année 2013, nous n’avons cessé d’apposer nos autocollants « Aïe !! » sur les obstacles qui entravent notre cheminement.
Parallèlement, nous avons souhaité, d’une part rendre plus visible notre action, puis élargir le débat sur nos déplacements en ville. Nous avons d’abord organisé, le 29 Juin 2013, notre « Festival de Cannes » à Bellecour. Tout l’après-midi, les adhérents de Point de Vue sur la Ville ont sensibilisé les passants aux difficultés de se déplacer dans des espaces urbains encombrés, en les mettant en situation de déficience visuelle. Cette sensibilisation était ponctuée d’animations de rue.

Puis le Samedi 16 Novembre, s’est tenu notre café-débat « marcher sans voir, ça marche comment ? », qui a remporté un vif succès. L’après-midi, 3 intervenants de talant se sont succédé pour évoquer la manière dont se déplace un déficient visuel, puis plus largement pour évoquer le handicap à travers ses représentations, enfin nous avons clôturé nos échanges en évoquant, de manière plus générale, les déplacements en ville et l’impact qu’ils pouvaient avoir sur notre santé. La soirée s’est poursuivie dans une ambiance festive et conviviale.

5. Point de Vue sur la Ville en interne et avec ses partenaires

Le Conseil d’Administration de Point de Vue sur la Ville s’est réuni 5 fois au cours de l’année 2013.

Le Bureau s’est retrouvé à 2 reprises.

Partenariat avec l’Apridev

Nos 2 Bureaux se réunissent au moins une fois par an.

Point de Vue sur la Ville participe à la journée « fenêtres ouvertes » organisée par l’APRIDEV.

CARPA (collectif d’association du Rhône pour l’accessibilité)

Point de Vue sur la Ville a un représentant au CARPA qui a pris part aux 3 réunions qui se sont tenues en 2013.

Une balise sonore, financée par la ville de Villeurbanne, a été installée à l’entrée du CARPA).

Comité AVH de Lyon

Point de Vue sur la Ville entretient de bonnes relations avec le comité AVH de Lyon, avec lequel nous travaillons en bonne entente pour tendre vers toujours plus d’accessibilité. C’est ainsi qu’à 3 reprises, l’AVH et Point de Vue sur la Ville ont uni leurs forces pour agir ensemble pour demander le retour du message parlé sur la phase verte des feux tricolores.

réunions de travail mensuelles

Vous n’êtes pas sans savoir que chaque mois, sont organisées des réunions de travail dans lesquelles tous les sujets concernant l’accessibilité peuvent y être abordés. Pour les adhérents et sympathisants, c’est un moment d’échanges constructif… Alors n’hésitez plus, venez participer, échanger, débattre, un Vendredi par mois, à partir de 18H, dans la salle Bourgelat au 10 de la rue Bourgelat dans le 2ème, non loin de la station de métro Ampère-Victor Hugo.

Conclusion

Des satisfactions comme l’annonce vocale du délai d’attente à certaines stations de tramway, un parc de feux tricolores équipés de balises sonores de plus en plus étoffé (environ 65% sur l’agglomération lyonnaise), une écoute attentive de la part des institutionnels (Grand Lyon, SYTRAL) nous encouragent à maintenir notre niveau d’activité.

Toutes ces actions se poursuivent en 2014, en particulier le « combat » pour le retour du message parlé sur la phase verte des feux tricolores, car cette année la norme doit être révisée. Nous n’abandonnerons pas l’action Aïe !! qui doit être amplifiée. Bien sûr, les visites de terrain pour améliorer l’accessibilité des nouveaux sites aménagés continueront à nous mobiliser.

Merci à tous ceux qui ont collaboré à une meilleure accessibilité.

Lilia Ouerdi (secrétaire adjointe)