Accessibilité du Pont Schuman

Visite du 30 janvier 2014.

Cette visite sur le chantier du futur pont Schuman traversant la Saône et reliant le 5ème et 9éme arrondissement était consacrée au choix d’un séparateur entre voies cyclables et piétonnes.

En premier lieu il a fallu bien préciser la différence entre bande de guidage et « séparateur ».

La bande de guidage est le plus souvent pratiquée par la canne blanche des aveugles en balayant de chaque côté tout en se positionnant dessus, alors que le séparateur est un dispositif qui sépare 2 espaces distincts. Les personnes aveugles utilisent ce dernier comme guidage en se positionnant du côté piéton tout en butant le ressaut sans que la canne blanche passe par dessus sinon cela pourrait être la cause d’un accident avec un cycliste .

Les 2 dispositifs proposés

bande de guidage

  1. Bande à 3 cannelures en inox Elle peut être associée à une bande de guidage d’ou une éventuelle confusion. Elle aurait la primeur de l’architecte car en harmonie avec la structure du pont.
    • Avantage : plus visible pour les malvoyants
    • Inconvénient : glissance pour les vélos et dispositif plutôt réservé comme bande de guidage
  2. Séparateur, successions de bandes de 30 centimètres entrecoupées de 2 centimètres pour la circulation de l’eau. Rebond plus franc à la canne blanche
    • Avantage : plus distinct pour les aveugles utilisateurs d’une canne blanche
    • Inconvénient : peut-être moins visible pour les cyclistes et les malvoyants

Il est demandé d’apposés des pictogrammes à l’attention des piétons et cyclistes sur leurs voies respectives.

Test d’une bande d’éveil en amont d’escaliers menant sur le quai.

Celle-ci est métallique
– Avantage : très bonne détection grâce à sa résonnance au contact de la canne blanche
– Inconvénients : risque de glissance encore à tester, ça pourrait en cas de grosse chaleur chauffer les pattes des chiens-guides !

Des balises sonores sont prévues au niveau de la traversée de chaussée dans les mats d’éclairage. Ceci permettra aux aveugles de bien repérer le cheminement qu’ils doivent emprunter, via leur télécommande.

Dernières observations :

garde-corps et bande d’éveil

Les personnes aveugles peuvent longer la rambarde en aluminium au bords arrondis du pont sur toute sa longueur sans aucune rupture, le bas du garde-corps constitue également un élément de guidage.

(par Georges Masson)