Commission Communale d’Accessibilité de Sainte-Foy-lès-Lyon du 22.11.2013

La municipalité fidésienne a promis de tenir au moins une commission annuelle. La promesse est tenue et le 22 novembre 2013 en comité réduit, la réunion se déroule autour du thème de la signalétique.

Représentant la déficience visuelle : Odile Boisson pour Point de Vue sur la Ville, Marie Aurore Leaune pour AVH.

On assiste, en fait, à une mise au point et des éclaircissements faisant suite à la réunion du 4 avril.

Le Conseil Municipal du 3 octobre ayant approuvé le programme général de mise en accessibilité, une première étape de 13 bâtiments prioritaires est prévue pour 2015.

Seront équipés :

  • 7 écoles, une par quartier.
  • 2 gymnases.
  • Plusieurs équipements culturels de quartier.

Le responsable des services techniques de la ville propose des diapos, commentées mais pour nous difficile à décrypter qui montrent les différents choix faits pour ces signalétiques. Pour l’heure, tout est concentré sur le visuel, mais j’insiste, voire, j’insiste lourdement afin que, au moins aux entrées de la mairie, et, si possible à l’entrée d’autres bâtiments très fréquentés, on pense à un signal sonore. J’explique que le premier impératif est de détecter et de repérer l’entrée de l’endroit où l’on doit se rendre. Pourtant, cela ne semble pas au programme dans l’immédiat bien que certains conseillers aient repris l’argument. Par contre, les inscriptions en braille prévues sur les poignées de porte des toilettes, me semblent moins utiles, d’abord, il faut trouver l’endroit où elles se trouvent, ensuite au niveau de l’hygiène je me pose des questions.

Les 13 ERP prioritaires seront équipés de ces informations visuelles bien adaptées en 2015, mais le budget est énorme et il faut en prendre conscience.

Un rendez vous avec l’architecte choisi est prévu prochainement.

De nouvelles rencontres, « découvertes en marchant » seront organisées. Pour que celles-ci aient un sens, il faudrait au moins une personne en fauteuil roulant, Marie-Aurore va contacter le CARPA.

La réunion est courte et les personnes présentes moins nombreuses qu’aux 2 précédentes.

Les promesses de visite commune à l’Hôtel de Région semblent quelque peu oubliées, pour le moment, du moins.

Rédigé par Odile Boisson.