Pôle régional Rhône-Alpes de la déficience visuelle

Le 22/11/2013 la FAF, Fédération des Aveugles et Amblyopes de France, a réuni le groupe de travail sur le Pôle régional Rhône-Alpes de la déficience visuelle.

Seuls étaient représentés, la Fédération des aveugles de France, plus quatre associations du Rhône, l’APRIDEV, la FIDEV, Point de Vue sur la Ville et l’AVH.

Avant l’ouverture des discussions, Point de Vue sur la Ville a tenu à préciser qu’aucune décision ne serait actée tant que le Conseil d’Administration ne se serait pas réuni.

Etat des lieux dans notre région

Il s’avère qu’en Rhône-Alpes, beaucoup de besoins sont couverts, bien que la plupart des services se situent dans le Rhône, alors que les autres départements se trouvent très peu dotés. Le but de cette future alliance est que, dans chaque département de la région, il y ait une porte d’entrée du réseau, pour que chaque déficient visuel puisse être orienté.

Point de Vue sur la Ville souligne l’absence d’un service d’handiparentalité qui consiste à apporter des conseils, une aide matérielle et psychologique aux parents déficients visuels. En effet ces parents se trouvent parfois en difficultés lors de l’attente, puis de la naissance d’un enfant.
La FIDEV signale que ses ergothérapeutes proposent de tels services avec, au besoin, un soutien psychologique.

Cet exemple montre que le besoin en Rhône-Alpes consiste surtout en une meilleure communication.

La FIDEV indique qu’elle est en voie de créer un centre de ressources d’environ 3000 euros de livres et matériel.
Point de Vue sur la Ville précise que la BNFA (bibliothèque numérique francophone accessible) dispose d’un important fond d’ouvrages de tout type. Elle est dotée d’ouvrages techniques.

Les personnes en perte de vision ne sont pas informées des services auxquels ils peuvent prétendre. Cette information pourrait passer par les assistantes sociales, à condition qu’elles disposent elles-mêmes de ces connaissances.

Quelle forme pour un pôle régional ?

La structure soutenant le réseau d’associations devra être souple afin que toutes les entités apprennent à travailler ensemble. Sur le modèle du département du Gard, elle pourrait prendre la forme d’un comité d’entente où chaque membre conserve son indépendance et son identité, tout en respectant les principes de la Faf sans devoir y adhérer.
Un consensus s’établit sur son nom : « Comité d’Entente Rhône-Alpes des Déficients Visuels ».

Ce CERADV, serait composé de membres fondateurs (adhérents à la FAF), et de membres associés (comme Point de Vue sur la Ville), qui ne seraient pas obligatoirement adhérents à la fédération.

Une charte sera établie que tous les membres fondateurs et associés devront signer. Des conventions proches de celle élaborée entre Point de Vue sur la Ville et l’APRIDEV, pourront être établies entre les différents membres du CERADV.

Moyens et outils

Les moyens à mettre en œuvre seront essentiellement des canaux de communication. Ces canaux devront véhiculer des informations sur les associations membres du réseau.

Les outils de communication seront constitués d’un agenda commun, partagé, mutualisé, d’un Bulletin trimestriel, d’un forum tenu chaque année dans un département différent de la région Rhône-Alpes. Chaque édition du forum sera sou tendue par un sujet. La première édition du forum se tiendrait en 2015 à Grenoble ou Chambéry, deux chefs-lieu situés au centre géographique de la région. Le thème de l’handiparentalité pourrait être retenu pour cette première édition.

Le site Internet de la fédération pourrait accueillir une rubrique Réseaux Rhône-Alpes avec une sous-rubrique calendrier (agenda), contact réseau. La FAF pourrait aussi proposer des formations à la recherche de mécénat.

Le réseau serait un vecteur permettant la diffusion des actions des associations membres. En retour, les membres soutiendront les actions du réseau.

Prochaines étapes :

  • contacter les associations absentes afin de les informer
  • constituer une commission de communication pour élaborer et diffuser un premier bulletin en avril 2014
  • par la suite, constituer une commission pour mettre en place le forum

La prochaine réunion est proposée le 28/03/2014.

Lilia Ouerdi et Alain Carlier