Projet du Carré de Soie

Le 17 octobre, deux adhérents de Point de Vue sur la Ville ont participé à la réunion du projet d’aménagement du Carré de Soie à Vaulx en Velin, sur invitation de la Commission Intercommunale d’Accessibilité.

Le carré de Soie est une zone d’urbanisme à grande échelle : 500 hectares, 20 000 habitants potentiels, bureaux, centres commerciaux, industries, zone d’habitation, nœud de connexions intermodales (bus, métro, tram, vélo, rues).

Il a été proposé aux associations d’établir une sorte de référentiel qui pourrait servir à élaborer un cahier des charges pour les futurs aménageurs, sur place et aussi pour d’autres projets futurs d’urbanisme.

Photo de l'éclairage sur des petits poteaux au sol

Nous avons exprimé notre scepticisme, mais avons néanmoins joué le jeu lors de la visite sur le terrain. La consigne était : « on ne propose pas de modifications sur l’existant, mais on liste les erreurs à ne pas reproduire ». Et des erreurs, il y en a pas mal : des espaces larges et incompréhensibles pour les aveugles, des traversées sans feux sonores, des bandes d’éveil en arrondi ne permettant pas aux nonvoyants de s’orienter, des éclairages au sol éblouissants pour les malvoyants, des obstacles dangereux, des abaissements de trottoirs indétectables où les déficients visuels se retrouvent sur la chaussée sans s’en apercevoir, des revêtements tellement granuleux que les personnes munis de leur cannes blanche les confondent avec des endroits dangereux, des traversées de tram ni signalées et ni protéygées… la liste est longue… et le silence assourdissant puisqu’il n’y a aucun repère sonore. De quoi dissuader les personnes déficientes visuelles d’y mettre le moindre petit orteil.

Photo des pilotis
Ces pilotis représentent des obstacles pour les personnes déficientes visuelles !


Ici, les barrières sont correctement positionnées

barrières du trambande caoutchouc pour la traversée du tram


Tout a été noté sur des listes. Mais serviront-elles un jour ? Nous le souhaitons, bien sûr.

En mai 68, ils disaient : « Sous les pavés, la plage ». au Carré de soie, ils ont planté … des palmiers sur le quai du métro. Si, si, je vous le jure…

Souriez, souriez…

palmiers