Tests des matériaux Mermoz Nord

Dans le cadre de la CCA, une visite de chantier était organisée Le lundi 30 septembre 2013 à Mermoz Nord afin de tester des matériaux pour sa réfection.

Photo du chantierLes matériaux testés étaient les suivants :

  1. Un plancher en bois sombre, qui se situera dans le square, permettant de protéger les racines des arbres, et ainsi d’éviter que le sol ne soit trop chaotique pour les piétons.
  2. Un cheminement bétonné couleur clair sur l’allée piétonne qui sera créée. Le choix se situait entre un aspect bouchardé (légèrement plus granuleux et plus clair), et un aspect sablé… Les personnes déficientes visuelles présentes, ont pu faire remarquer que l’un ou l’autre pouvait être adopté, tout en signalant que l’aspect bouchardé était plus contrasté. Cependant, un sol clair risquerait d’être trop éblouissant par temps très ensoleillé. La préférence esthétique penchant plus pour le bouchardé, et celle des personnes en fauteuil pour le sablé, le choix ira sans doute pour le sablé.
  3. Une partie en asphalte couleur marron rosée pour les cheminements trottoirs de l’intérieur du quartier en zone 30 km/h, validée par tous.
  4. Une esplanade sablée menant au centre social, non validé par le CARPA, en effet un sol un peu trop meuble risquerait de se raviner en temps de pluie, sans compter la difficulté pour un fauteuil de rouler sur ce type de terrain. Prévoir un cheminement accessible aux PMR le long de l’immeuble du centre social en partant de la rue Ranvier.

Le cheminement s’élargissant sur une partie du parcours, sur 10 à 15 mètres, et débouchant sur l’une des petites rues non équipée de feux sonores, nous hésitons sur la marche à suivre ? Faut-il mettre une bande de guidage sur seulement 10 mètres qui mènerait au passage piéton ? Les responsables du projet proposent de faire décaler la bordure du parking sur la droite en la prolongeant jusqu’à la rue, pouvant alors servir de guidage.

Tous ces cheminements étant prévus à une hauteur de 10 centimètres des aménagements paysagers (aires herbeuses, et zones arborées), nous avons fait fortement remarquer la dangerosité de se tordre une cheville en déviant de notre trajectoire.

Le chantier devrait commencer à l’automne pour que ces aménagements ainsi que le square puissent être praticables dès le printemps.
La ville informera les habitants du quartier des itinéraires que ces derniers pourront emprunter, et ce durant toute la durée du chantier.

Rédigé par Gladys Valatx et Hichem Houama