Tests de matériaux pour le pont Schumann

Le jeudi 12 septembre Marie-Aurore Leaune et moi-même avons participé aux tests de matériaux qui équiperont le futur pont Schumann. Cette visite avait lieu sur le chantier du pont.

Il est possible de distinguer 2 types de matériaux, les revêtements piétonniers, et les dispositifs spécifiques à l’accessibilité.

Nous ne nous sommes pas attarder sur les tests du revêtement qui équipera la partie piétonnière du pont, à partir du moment où celui-ci est antidérapant.

En revanche nous avons accordé plus d’attention à la séparation piétons/cyclistes : 2 types de dispositifs nous ont été soumis, l’un contrasté et continu, et le second noncontrasté et discontinu. Nous avons bien entendu opté pour le premier.

Le garde-corps est agréable à longé, sans ruptures ni parties saillantes. De plus, il est possible de suivre facilement à la canne la base du garde-corps, celui-ci étant muni d’un ressaut lisse et continu lui-même longé par une grille d’évacuation des eaux.

Pour finir, il faut souligner la bonne volonté de l’architecte, car nos préconisations ont été prises en compte. En effet, le mobilier dont sera équipé le pont Schumann (qu’bancs ou garde-corps) ont été façonnés tout en arrondis et courbes, sans angles aiguës.

Ces tests nécessiteront toutefois une seconde phase car il nous a été proposé des améliorations de ces matériaux.