Message parlé sur la phase verte des feux tricolores

je ne représente aucune chapelle, je ne parle qu’en mon nom personnel, bien que je sois adhérente de cœur à Point de Vue sur la Ville, également bien impliquée dans les actions du comité de Lyon de l’AVH, parce que j’estime que ce ne sont pas nos seuls représentants qui doivent parler et décider en notre nom !

Déficients visuels, ne sommes nous pas seuls aux carrefours ,avec une forme du tonnerre de Dieu ou bien, suivant les jours, notre fatigue et notre stress, c’est donc à nous individuellement de dire quels sont les messages qui nous sécurisent le plus.

Il n’est pas bon que ce soient que quelques personnes, quelques instances qui parlent en notre nom. Et ce d’autant moins, que nous ne sommes pas tous d’accord entre nous ! Suivant nos capacités, nos résidus visuels, notre autonomie et notre acuité auditive. Certains ne veulent que du message verbal, d’autres que la ritournelle, d’autres encore, dont je suis, une alternance de la ritournelle et du message verbal, certains veulent un jingle, d’autres pas, bref, les possibilités et les solutions sont multiples.

Le seul point auquel nous n’adhérons sans doute pas tous, mais nombreux je pense, est la demande de l’enregistrement du nom de la rue sur la phase verte.
La loi, pour l’instant l’interdit, allez savoir pourquoi, même si je n’ai jamais entendu un seul argument disant que cette information supplémentaire serait contre-performante.

Il me semble que dans un premier temps il serait judicieux de diffuser sur internet les variantes des possibles messages afin que les déficients visuels puissent voter, que chacun puisse dire ce qui lui convient le mieux.
Si j’en étais capable, cela fait longtemps que j’aurais mie un tel questionnaire sur le net !
Ce n’est que de cette manière que nous aurions un reflet du besoin de la majorité qui sortirait de ce vote.