Commission Communale d’Accessibilité de la Ville de Lyon

Ce Lundi 27 Mai, c’est tenu à l’Hôtel de Ville de Lyon, la Commission Communale d’Accessibilité de la ville de Lyon présidée par l’Adjointe au Maire Déléguée aux Personnes en Situation de Handicap, Madame Thérèse RABATEL.
Georges et moi même représentions Point de Vue sur la Ville.

Le sujet principal à l’ordre du jour était l’accessibilité des Etablissements Recevant du Public de la Ville de Lyon.

Un diagnostique des 315 ERP a été réalisé entre 2007 et 2011.

On peut distinguer 3 cas de figure :

  • la construction de bâtiments neufs, qui a coûté jusqu’à ce jour 131 millions d’Euros, dans lesquels une part non négligeable a été octroyée à la mise en accessibilité des locaux, qui pour le coût, est prise en compte dès le début du projet
  • la réhabilitation d’envergure de bâtiments anciens, où dans ce cas on profite des opérations de grand travaux pour mettre aux normes. Sous ce mandat, plus de 8 millions d’Euros ont été dédiés uniquement à la mise en accessibilité de ces locaux
  • enfin, les petits travaux ponctuels et de moindre coût qui peuvent être réalisés au gré des demandes des élus ou des associations

Madame RABATEL à largement insisté sur la nécessité de faire remonter les informations sur nos besoins. Nous seuls, sommes en mesure de juger de ce qui doit être rendu accessible, ou tout du moins lorsque nous estimons que des améliorations doivent être apportées dans un ERP que nous fréquentons, bibliothèque, mairie, musée, centre sportif, etc.

Nous avons du faire, encore une fois, la distinction entre dispositif de guidage et bande d’éveil à la vigilance, tout cela n’est pas encore très claire dans les esprits.

Enfin nous avons une nouvelle fois insisté sur l’utilité du balisage sonore, et au vues des réponses que nous avons obtenues, à savoir que des appels d’offre allaient être lancés sur l’achat et l’installation des dispositifs sonore, je crois vraiment que nous avons été compris sur ce point.