observatoire de l’accessibilité à LADAPT

mardi 21 mai ,à 14h30 à LADAPT a eu lieu l’observatoire de l’accessibilité du CDCPH.

uniquement le président du groupe de travail et ses invités ont répondu à l’appel : Jean Grézaud, Eric Benon pour le CARPA, Mr Arnaud secrétaire du CDCPH, Mme Rabatel pour la Ville de Lyon et moi-même pour Point de Vue sur la Ville.

les thèmes abordés :

  • les transports de substitutions pour les personnes handicapé
  • les places de stationnement handicapé
  • l’accessibilité et la sécurité des chantier avec la société Serfim
  • l’accessibilité des sites internet aux personnes aveugles, appellation réductrice à mon avis.

pour tout les sujets abordés, nous avons souligné l’absence de définition précise dans la loi de février 2005, ce qui contribuerait à une meilleure application des articles 45 pour les déplacements et l’article 47 pour les sites internet.

Une meilleure coordination entre service de l’état, collectivité territorial, professionnel du bâtiment et associations de personnes handicapés afin qu’ensemble des réponses adéquates soient proposées aux questions posées à l’aide de guide de bon usages en prenant en compte les contraintes techniques d’environnement.

pour l’accessibilité des chantier et des sites internet, il faut aussi recourir à des professionnels qualifié comme le coordinateur sécurité chantier ou l’expert en accessibilité numérique en les formant pour qu’ils aient la compétence technique et réglementaire demandée.

il faut aussi un budget propre à ses missions afin de mettre en place les aménagements spécifiques aux personnes handicapé comme les bandes podotactiles et les balise sonore pour prévenir de l’existence d’un chantier ou le balisage correcte d’un fichier image, des polices grande et contrasté pour l’information de tous… car sinon les aménagements spécifiques restent limités au cadre réglementaire et dans ce cas là, le service proposé n’engendre pas une plu value économique.

Anne Mignonat