Point d’Accès 10

Point d’Accès N° 10 Janvier/avril 2012

Introduction

2012 est, pour notre association, l’année de toutes les audaces. Jusqu’à présent Point de Vue sur la Ville était une association qu’on pourrait qualifier de  » routinière « , c’est-à-dire qu’installée dans son train train régulier, elle ne se projetait guère sur des sentiers non balisés ; peut-être par crainte de l’inconnu ? Bien implantée sur la scène lyonnaise, reconnue par les instances du Grand Lyon, sollicitée par les communes avoisinantes, notre structure apporte son savoir-faire et son expertise en matière d’accessibilité touchant à la chaîne de déplacement des déficients visuels en milieu urbain. Or il est important, afin de ne pas tomber dans une léthargie souvent cause d’avachissement et de perte de motivation des adhérents, de remédier à se mal bien connu, par une saine projection vers le futur ; en mettant en place de nouveaux buts à atteindre. C’est ainsi qu’une action de sensibilisation du grand public sera prochainement lancée par notre association ; il s’agira d’attirer l’attention de tout un chacun sur les difficultés que peut rencontrer une personne aveugles ou malvoyante lors de ses déplacements sur les trottoirs de la cité. Cette action sera également relayée par notre site internet, dont il faut saluer désormais la maturation et le professionnalisme. 2012 est donc une année résolument placée sous les hospices de la communication !

Conseils d’Administration

Le 16 février et le 23 mars ont été organisé 2 Conseils d’administration, respectivement ordinaire et extraordinaire.

  • Le 16 février le Bureau a été remanié : Odile Boisson et Didier Chifflet sont élus Vice-présidents, Virgile Joubenet ayant démissionné. Catherine Brehier entre au Bureau en tant que trésorière adjointe à la place de Nicolas Baltenneck. A noter que le Conseil d’administration a été élargi lors de notre dernière Assemblée générale. Vous pouvez en connaître la composition en vous rendant sur notre site internet à l’adresse suivante : www.pointdevuesurlaville.org rubrique  » présentation « .
    C’est également lors de ce Conseil qu’a été lancée officiellement notre campagne de sensibilisation du grand public, et intitulée  » aïe « .
  • Le 23 mars s’est tenu un Conseil d’administration extraordinaire entièrement consacré à la préparation de notre campagne  » aïe « .

Participations aux CIA/CCA

Nos référents Georges Masson, Lilia Ouerdi, et Alain Carlier, ont participé à 3 CIA. Le 5 mars, le 3 avril et le 5 avril.

  • le 5 mars, Georges Masson et Lilia Ouerdi ont assisté à la Commission Intercommunale d’accessibilité consacrée à la voirie (feux sonores, et voirie). Sur les 1545 carrefours à feu que compte le Grand Lyon, 835 croisements sont déjà équipés en dispositifs sonores, dont 146 sont équipés partiellement. Il est à noter que 54% des carrefours sont déjà accessibles aux déficients visuels, donc plus de la moitié. Il en reste tout de même 758 à équiper. Pour l’année 2012 le Grand Lyon compte équiper 42 carrefours. Il est proposé aux associations de tester une nouvelle technologie : l’asservissement aux bruits ambiants. Ces tests auraient lieu dans le quartier de la Part-Dieu et plus précisément dans le secteur du boulevard Vivier Merle.
    Durant les échanges soulignant les points évoqués précédemment, Georges Masson note que le délai de dépannage de certaines installations est parfois long. Angélique Carcy propose de transmettre un compte-rendu trimestriel des opérations de dépannages effectués afin de permettre à l’ensemble des associations de pouvoir constater ce qui a été réalisé. Christelle FAMY indique qu’un budget de travaux de proximité  » voirie  » est dédié à chaque commune. Le choix de ces travaux est effectué par la mairie en fonction des différents besoins et demandes qu’elles recensent. Ainsi, comme le choix de ces travaux revient à chaque mairie (qui fait un classement par ordre de priorité), il est recommandé aux associations ou commerçants de leur faire remonter leurs besoins.
  • Le 3 avril s’est tenue la CIA consacrée aux établissements recevant du public. Les conclusions ne sont pas disponibles.
  • le 5 avril Georges Masson, Alain Carlier et Lilia Ouerdi, ont assisté à la CIA consacrée à la voirie, et plus particulièrement aux bandes de guidage.
    • L’expérimentation des 23 et 24 novembre place Valmy (tests de bandes de guidage  » naturelles « ) a été évoquée.
    • Était également programmé, le projet d’expérimentation des bandes de guidage place Jean Macé (sous réserve des disponibilités du CERTU)…
      Malheureusement les conclusions de cette réunion ne sont pas disponibles de part les délais importants quant à la restitution des comptes rendus.

Il serait judicieux à nos référents de ne plus désormais attendre les procès verbaux des CIA, qui présentent des délais de rédaction beaucoup trop long, et de les rédiger eux-mêmes.

Le 8 février, François Yon siégeait à la Commission Communale d’Accessibilité de Tassin. Le 27 mars Lilia siégeait à celle de St Priest et le 25 avril à celle de Lyon. Désormais, il serait souhaitable que les procès verbaux soient rédigés par nos siégeants sans attendre les comptes rendus officiels, car les délais sont également trop longs.

Point de Vue sur la Ville, le CARPA, et Keolis

Comme vous le savez tous, Point de Vue sur la Ville s’investit dans la formation des agents Keolis, et ce, en partenariat avec le CARPA. Une réunion de préparation, à laquelle ont participé Odile Boisson et Catherine brehier, s’est déroulée le 5 janvier. Elle avait pour but de mettre en place le protocole et l’organisation des formations. Pour ce faire, une convention liant toutes les parties : associations partenaires, CARPA et Keolis a été signée ultérieurement. De plus à l’initiative de Catherine Brehier, un petit mémo sur les bons conseils à soumettre au groupement Keolis a été rédigé. Il peut permettre de soutenir notre argumentaire durant les échanges lors des formations.

Pour marquer l’implication de notre association, cinq de nos adhérents ont déjà participé à ces formations. Le 6 février Eva Vettiger  » ouvrait le bal « , le 27 février Odile Boisson suivait les  » traces  » d’Eva, le 12 mars Jean-Paul Ribeyron confirmait notre investissement en la matière, et enfin le 2 avril et le 26 avril Gladys Valatx et François Yon, entraient dans la  » routine « .

Globalement les réactions sont plutôt positives. Eva Vettiger, Odile Boisson, et Jean-Paul Ribeyron insistent sur les échanges qui selon eux, sont les atouts majeurs de ces journées de formation.

Visites de terrain…

De part leur nombre, leur diversité, les visites de terrain démontrent le caractère dynamique des adhérents qui composent notre association. En quatre mois ils ont effectué 9 visites de terrain :

  • le 3 janvier Lilia Ouerdi, Catherine Brehier, Alain Carlier, accompagnés de Paul Barrere (étudiant en architecture), déambulent dans le quartier de la Part-Dieu. Le but était de montrer les difficultés que rencontrent les déficients visuels lors de leurs déplacements en milieu complexe. Et que peut-on trouver de plus complexe à Lyon que le quartier d’affaires ?
  • Le 8 février Anne Mignonat effectue la visite du carrefour Zola/Berlioz à Villeurbanne.
  • Le21 février Alain Carlier et François Yon parcourent le carrefour Molière/Lafayette. Alain nous en a rédigé un petit compte rendu amer, dans lequel il se plaint du bruit ambiant (travaux en cours, sans parler de la circulation). Faire la visite d’un carrefour encore en chantier n’est pas aisé pour un aveugle. De plus il ajoute que faire la visite d’un carrefour sans en connaître l’historique est inutile. Il aurait fallu en parcourir tous les embranchements avant que les travaux ne débutent afin de pouvoir faire un comparatif. Enfin il conclut que pour les prochaines visites, un professionnel du déplacement des personnes déficientes visuelles (instructeur en locomotion), une personne aveugle avec chien guide et une personne malvoyante (qui n’utilise pas de canne blanche) soient présents.
  • Le 7 mars Anne Mignonat visitait le siège de l’hôtel de région. Remarquons que la mise aux normes d’accessibilité n’a toujours pas débutée.
  • Les 15 mars et 19 avril Hichem Houama et Jean-Paul Ribeyron ont effectué (dans le cadre du label handy-accueillant) la visite des commerces du quatrième arrondissement. Notons que pour la prochaine visite, une balise sonore sera remise à notre disposition. Ainsi nous pourrons en faire la démonstration aux commerçants intéressés.
  • Les 20 mars et 24 avril ne sont pas à proprement dit des visites de terrain, mais nous avons jugé utile de les insérer dans ce paragraphe. Georges Masson et Hichem Houama ont participé à la table ronde organisée par Keolis. Il s’agissait de récolter nos remarques quant aux disfonctionnements rencontrés sur le réseau de transport public (disfonctionnements des annonces sonores dans les bus, difficulté pour trouver les portes du tramway, etc.). A la suite de nos doléances, une visite du PC sécurité Keolis nous a été proposée.
  • Le 24 Avril Eva Vettiger et François Yon se rendaient à la réunion organisée par le Sytral ; le thème en était le raccordement des lignes T3 et T4, ainsi que l’électrification de la ligne de bus C13. Eva et François ont interpelé les responsables sur l’ouverture des portes du T3, (normalement la troisième de la première voiture s’ouvre systématiquement). Sera-t-il possible de poser au sol un dispositif permettant de la localiser (dispositif contrasté au pied et à la vue) ? François fait remarquer que la traversée des voies est dangereuse car on n’entend pas les tramways arriver. Sa remarque reste sans réponse.
  • Le 23 mars Eva Vettiger Effectuait la visite de la médiathèque de Bron. A ce titre, il faut rappeler qu’Eva avait envoyé le 22 février un courrier au maire de Bron Madame Annie Guillemot, afin de l’alerter sur la nécessité d’intégrer les personnes déficientes visuelles vivant sur la commune de Bron à la Commission Communale d’Accessibilité.
  • Le 27 mars Souhila Omar-Diab, Lilia Ouerdi, Georges Masson et Alain Carlier assistaient à la présentation de la mise en place du dispositif d’asservissement des feux sonores aux bruits ambiants. Cette présentation s’effectuait sur trois carrefours du boulevard Vivier Merle.
  • Le 30 mars Souhila Omar-Diab, Lilia Ouerdi et Didier Chifflet s’entretenaient avec le responsable sécurité du centre commercial de la Part-Dieu, Monsieur Eric Polese. Plusieurs points ont été abordés :
    • un code couleur est désormais attribué pour chaque niveau, très utile pour les malvoyants autonomes.
    • Nos trois représentants ont suggéré à monsieur Polese la pose d’une bande de guidage reliant les portillons/valideurs à l’escalator montant. Il est prévu de réhabiliter le niveau zéro. Cette proposition pourrait être prise en compte.
    • Des balises sonores ont été également suggérées à monsieur Polese, judicieusement placées au-dessus de chaque issue, (bibliothèque et esplanade), ainsi qu’au-dessus de chaque entrée d’ascenseur. Cette proposition a requis toute l’attention de monsieur Polese.
    • Il est également prévu de placer des jardinières sous chaque escalator. Ceci devrait éviter à l’avenir qu’un déficient visuel ne heurte accidentellement le dessous des escalators.
    • Il a été également demandé que les bandes d’éveil de vigilance placées devant chaque escalier descendant soient retirées ; de plus celles qui entourent la fontaine peuvent porter à confusion, car trompeuses sur la nature de l’obstacle à franchir. Ceci pourrait s’envisager lors d’une rénovation des sols.
    • Un plan tactile simplifié a été demandé par nos trois représentants. Il permettrait de se situer facilement dans le centre commercial. Il pourrait être placé à l’accueil. Monsieur Polese est allé encore plus loin en proposant un plan avec messages audio interactifs. Nos délégataires ne sont pas contre, à condition que notre association soit consultée sur la nature des messages.
    • Enfin monsieur Polese annonce que dans un futur proche, une personne pourrait être mise à disposition des déficients visuels afin de les guider dans les différents niveaux. Est-ce un service gratuit ?

Courriers envoyés aux instances ministérielles

Comme vous le savez tous à présent, la position de Point de Vue sur la Ville est restée constante : privilégier les messages parlés. Depuis sa création, ses dirigeants n’ont eu de cesse de dénoncer les normes d’alerte de tout type invitant les aveugles et les malvoyants au franchissement de zones hostiles telles que des carrefours routiers, ou des voies de tramway etc. Le problème pour nous autres adhérents militants à Point de Vue sur la Ville, est la multiplication des sons urbains de type bips, cloches, qui d’ordinaire, insitent à la prudence, voire même à ordonner l’arrêt et l’attente. Or pour nous déficients visuels, le contraire est préconisé, et ce sans nous avoir réellement consultés. Dans leur opiniâtreté, les dirigeants de notre association ont multiplié les courriers afin d’attirer les membres du gouvernement sur ces problématiques.

Le 3 janvier 2012, Souhila Omar-Diab ainsi que Georges Masson ont eu un entretien avec Jean-Louis Touraine, le député de la troisième circonscription du Rhône. Cette entrevue avait pour objet la problématique du nouveau message sonore sur la ligne T4 ; par ailleurs nos présidents ont profité de cet entretien pour exposer aussi le problème de la ritournelle sur la phase verte. Suite à ces doléances, le député a envoyé le 6 janvier un courrier au ministre Thierry Mariani, dans lequel il expose nos préoccupations ainsi que nos attentes. Le 8 février, une réponse de Nathalie Gonzalez-Prado (conseillère du ministre de l’Intérieur Claude Guéant) lui parvient. Elle indique que la correspondance a été transmise au ministre de l’Intérieur. Et depuis nous attendons un geste. Cependant suite aux élections présidentielles, il est à craindre qu’il faille recommencer les démarches.

De son côté, Alain Duchon-Doris, l’un de nos adhérents, a écrit au maire-sénateur de Lyon Gérard Collomb afin d’attirer son attention sur la même problématique. Suite à cette missive, le maire de Lyon a écrit au Premier ministre François Fillon ainsi qu’à Madame Marie Prost-Coletta (déléguée ministérielle à l’accessibilité). Mais là encore, il faudra réitérer les démarches après les élections.

Divers


  • La liste de discussion est le forum où toutes les idées innovantes sont les bienvenues. Bien souvent nos réunions de travail mensuelles, (nous rappelons que ces réunions sont des moments de liberté, dans lesquels vous avez la possibilité de vous exprimer, tout comme sur la liste, mais de vive voix), s’inspirent des thèmes évoqués derrière votre clavier. Dernièrement une importante discussion sur la description des stations de métro a débuté sur notre forum virtuel, et s’est poursuivit en chair et en os… Les descriptions des stations de métro, vont faire l’objet d’une rubrique sur notre site internet.
  • Des échanges sur le manque d’efficacité de la poste concernant la distribution des colis, et sur les disfonctionnements des balises sonores à la gare de la Part-Dieu, ont succédé aux discussions sur les stations de métro. Ceci démontre que notre liste de discussion est animée par des gens dynamiques prêts à rivaliser d’ingéniosité pour rendre la vie plus facile aux déficients visuels.
    Suite à ces discussions, des ébauches de solutions ont été trouvées :
    • Si vous rencontrez des problèmes de réception de colis ou de revues, adressez-vous à : monsieur Christian Barbier, (04 72 40 66 54).
    • Si vous constatez un problème d’accessibilité dans votre bureau de poste, adressez-vous à : monsieur Jean-Paul Girard, (04 72 40 63 56).
    • Si vous constatez des problèmes d’accessibilité dans les gares SNCF que vous avez l’habitude de fréquenter, adressez-vous à : monsieur Jérôme Renotte, (01 74 54 08 51).
      Dites-nous si ces contacts ont porté leurs fruits.

Rappels


  • Si Vous constatez un disfonctionnement de certains feux sonores autour de chez vous ou plus loin ; si vous souhaitez voir équipé un carrefour de feux sonores autour de chez vous pour l’année 2012, en faire part à :
    Angélique Carcy, (direction de la voirie du Grand Lyon),
    téléphone, 04 69 64 51 84,
    courriel acarcy@grandlyon.org
  • Si vous constatez un disfonctionnement des annonces sonores sur le réseau de transport, (essentiellement le réseau des bus), en faire part au nouveau correspondant accessibilité au Sytral (en remplacement de Véronique Moura) :
    Michael Maisonnial,
    Téléphone : 04 26 68 57 59
    courriel, maisonnial@sytral.fr

Fait à Lyon,
par Hichem Houama, Secrétaire