Les écrans tactiles, une plaie pour les déficients visuels

Voici quelque temps déjà que certaines agences SNCF ont remplacé le distributeur classique de tickets pour le numéro dans la file d’attente par un bel objet, un écran tactile … totalement inaccessible pour nous ! Il faut en effet appuyer quelque part sur cet écran pour qu’un ticket s’imprime. Mais où faut-il appuyer ? Mystère … On a juste droit à un petit bruit lorsque, par hasard, on appuie sur quelque chose qui doit ressembler à une icône . Mais, hélas, pas de chance, c’était pas la bonne ! Et rien ne s’imprime … Et de plus, lorsqu’on a la chance d’appuyer sur la bonne zone, le ticket s’imprime … et tombe par terre ! Il n’y a plus qu’à « ramer » par terre en espérant que la porte ne s’ouvre pas à ce moment-là, car le courant d’air emmène le ticket un peu plus loin !

Aujourd’hui, je me présente devant cet écran, et je demande à une cliente : Comment fait-on pour avoir un ticket ? Je ne sais pas, dit-elle, tout en appuyant sur l’écran et récupérer son ticket … Alors, comment avez-vous fait, lui demandais-je ? Elle répète la manipulation, et le ticket s’imprime … et tombe par terre !

Moralité : j’ai perdu une place dans la file d’attente !