CNP Bellecour, la déconvenue

Voici le nouvel épisode de l’aventure TWAVOX, que nous pourrions intituler : Nouvelle déconvenue…

Au cours de la semaine dernière, mon ami a reçu un appel d’une des projectionnistes du CNP Bellecour. Promesse tenue ! Celle-ci lui a annoncé qu’ils avaient trouvé l’origine de la panne dont nous avions fait les frais le dimanche précédent : un simple câble défectueux…

Rassurés, nous avons décidé de retourner voir Polina ce dimanche. Grâce à nos bons délivrés une semaine avant, nous sommes rentrés gratuitement. La salle de projection était différente. Cette fois, c’était en salle 2. Nous avons immédiatement vérifié la disponibilité du réseau TWAVOX dans cette salle, il y était bien !

Après avoir lancé l’application et sélectionné l’option « Audiodescription », nous avons attendu avec impatience le début du film.

Le générique défile… rien dans nos écouteurs… Les dialogues commencent… Toujours rien… Nous commencions à élaborer une stratégie pour nous échapper discrètement lorsque j’ai eu l’idée de tester le sou titrage.

Comme le sous-titrage est prévu pour les malentendants, il donne beaucoup d’indications sur la bande son, du style : « musique douce », « chant des cigales », « musique entrainante », etc. Mais ce qui est intéressant pour nous, c’est que nous pouvons suivre les dialogues en langue étrangère. Ainsi, nous avons pu comprendre ce qui se passait pendant les parties en russe. C’était déjà un plus par rapport à la dernière fois !

Cependant, comme j’ai dit au technicien en sortant : nous avons vu deux fois le même film et nous n’en connaissons toujours pas la fin ! Il était vraiment désolé et nous a encore fait 2 bons pour des places gratuites. Il nous a assuré avoir testé plusieurs fois le système et que tout fonctionnait.

Je ne suis pas sûre que nous retournerons voir Polina une troisième fois, mais peut-être un autre film, en espérant que nous aurons à la fois le son et l’image !

A suivre donc… Pour le moment, ne vous précipitez pas !

Lise Wagner