Diagnostic accessibilité de la Médiathèque le Singuliers de Belleville sur Saône

Vue extérieure du bâtiment
Vue extérieure du bâtiment

Cette rencontre visait à faire, avec Point de vue sur la Ville, le bilan des aménagements handicap réalisés au Singuliers.

Pour mémoire, la loi du 11 février 2005 relative à l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées prévoit une double accessibilité :

  • l’accessibilité physique des établissements recevant du public (ERP), la plus connue, traduite dans les normes, prévue par la maîtrise d’oeuvre
  • L’accès aux informations se trouvant à l’intérieur de l’ERP :

« Les conditions d’accès des personnes handicapées doivent être les mêmes que celles des autres publics ou, à défaut, présenter une qualité d’usage équivalente. » (Code de la construction et de l’habitation, art. R 111-18-2).

Un certain nombre d’aménagements ont donc été installés pour faciliter la circulation interne et l’accès aux informations du Singuliers.

Circulation extérieure

Bande de guidage à l'entrée de la médiathèque
Bande de guidage à l’entrée de la médiathèque
  • Accès parvis nord par l’escalier (doté de bandes d’éveil à la vigilence BEV en partie haute) et la rampe, conformes à la réglementation
  • Guidage au sol par bande de guidage à la canne blanche : la bande démarre dans l’axe de la main courante de l’escalier du parvis (ce qui est positif). Le point problématique est la mauvaise détection de la bande par la canne en raison des granulats trop gros du béton désactivé. Il n’y a pas assez de différence de sensation avec la canne sur les deux surfaces, il aurait fallu quelque chose de plus lisse. D’autant plus qu’un béton désactivé à trop gros grains est également désagréable pour les personnes en fauteuil roulant
  • prévoir du désactivé plus fin pour d’autres opérations d’aménagement
  • Le contraste visuel est satisfaisant
  • Signalisation des entrées par balise sonore au-dessus des portes : très positif, à prévoir sur les autres projets à venir ou sur les équipements existants (mairie, théâtre, gymnases.). Permet de repérer facilement les entrées du bâtiment. Ces balises sonores sont déclenchées par les personnes déficientes visuelles munies d’une télécommande (servant pour le déclenchement des feux tricolores de circulation, dans le cadre de la chaîne de déplacement). Investissement peu coûteux et facile à installer (700€ HT par balise, conception du message incluse), il suffit d’une arrivée électrique au-dessus de la porte.
  • Accès aux gradins du théâtre extérieur testé par Point de Vue sur la Ville. Le ressaut entre le sol en béton désactivé et les gradins facilite la détection par la canne blanche.
  • L’ouverture du battant de la portes d’entrée centrale du parvis est possible pour une personne paraplégique en fauteuil roulant, mais plus difficile si le handicap est plus lourd : d’où l’utilité de la sonnette pour appeler un bibliothécaire pour ouvrir la porte

Circulations intérieures

Bande de guidage à l'entrée de la médiathèque
Bande de guidage à l’entrée de la médiathèque
  • Bande de guidage dans l’entrée médiathèque, facilement repérable par le contraste visuel et tactile avec le revêtement de sol de type Flotex
  • Prise en charge à l’accueil et guidage vers les zones internes par les bibliothécaires ou les membres du cinéma, sans bande au sol
Table d'orientation multimédia
Table d’orientation multimédia
  • La bande de guidage du hall médiathèque amène à la table d’orientation multimédia (TOM) : borne multisensorielle comprenant un plan de l’équipement en 3D et braille, une description audio de quelques zones (accueil, sanitaires, café-resto, jardin extérieur, etc.), le cheminement permettant d’y accéder, une balise sonore pour la repérer, etc…
  • des places pour fauteuils roulants dans le cinéma : les places réservées pour les spectateurs en fauteuil dans les deux salles de cinéma sont mal positionnées. Elles sont au premier rang, devant les écrans, ce qui est défavorable. Un spectateur en situation de handicap avec des problèmes de mobilité du cou et de la tête ne peut pas regarder les films correctement. Il aurait fallu privilégier un accès au tiers ou en milieu de salle. Idem pour l’accès PMR à la petite salle, pas fonctionnel. Les places réservées n’ont pas besoin d’être délimitées par une main courante.

Accès aux informations

  • Sonorisation des salles de cinéma avec le système Fidelio pour le cinéma (films en audio-description AD avec un casque remis à la caisse)
  • Sonorisation pour malentendants par boucle magnétique à la banque d’accueil de la médiathèque et en salle d’animation avec la boucle magnétique mobile
  • Les collections de la médiathèque seront accessibles aux usagers en situation de handicap grâce à des supports adaptés :
  • livres lus
  • DVD sous-titrés (sourds et malentendants) et en audio-description AD (non et malvoyants)
  • CD musicaux
  • livres en gros caractères
  • éditions simplifiées (usagers en situation de handicap mental)
  • Un téléagrandisseur Koba avec vocalisation est installé dans la médiathèque, ainsi que le logiciel Zoom-text sur un poste informatique et une souris trackball.
  • Logiciel lecteur d’écran à installer sur l’ensemble des postes

Site internet

Il est très important que les informations soient correctement indiquées sur les sites internet du Singuliers : par exemple les pictogrammes ne sont pas lus par les logiciels lecteurs d’écran , il faut donc ajouter des attributs aux images permettant de les rendre lisible vocalement. Points à vérifier sur les sites internet.