Modes doux – vélos et piétons

La réunion sur les modes doux du 18 février rassemble le conseiller délégué chargé des nouvelles mobilités urbaines, plusieurs membres de la Métropole Grand-Lyon, de nombreux représentants d’associations de vélos, ainsi que l’association des piétons et Point de Vue sur la Ville.

Elle porte essentiellement sur les vélos, et nous sommes invités avec l’association des piétons car nous sommes concernés par la circulation des vélos qui ne roulent pas, loin s’en faut, que sur la chaussée.

Nous sommes également soumis aux divers aménagements, les stations vélo’v sur les trottoirs, les arceaux pour cycles.

Un bilan sur la progression des pistes cyclables révèle qu’elles représentent environ 300 kilomètres en 2013 et près de 700 kilomètres en 2015. Beaucoup de ces pistes sont progressivement raccordées entre elles.

Il a été question du stationnement payant pour vélos, entre autre dans les parkings souterrains.

L’usage du vélo est nettement en progression dans la cité dû entre autre à un climat plutôt doux ces dernières années.

Venons-en à ce qui nous concerne plus directement.

 

les séparateurs :

J’ai évoqué le fait que des séparateurs étaient implantés sur quelques ponts (ponts Kitchener, Galliéni) et que sur d’autres un simple traçage peinture faisait office de séparation. J’ai ajouté qu’il n’était absolument pas normal de faire circuler des vélos sur des espaces initialement dédiés aux piétons.

La réponse est que la Métropole implantera des voies cyclables uniquement sur les chaussées et que très exceptionnellement sur trottoirs de surcroît de grande largeur, idem pour les stations vélov’s et arceaux pour vélos.

Ceci est intégré dans la règlementation Métropole Grand-Lyon.

Tube de la Croix-Rousse

Le séparateur est maintenant implanté, je rappelle que cela a été acté lors de la dernière réunion en juillet 2015.

Afin d’éviter des chutes dû au ressaut qui séparait les 2 espaces un plan incliné d’une largeur de 15 centimètres environ en métal de couleur blanc est mis en place.

Sur les 5 associations présentes 2 se sont prononcés contre, l’association des piéton et Point de Vue sur la Ville, la majorité l’a emporté !

Un marquage au sol à chaque entrée du tube pour indiquer les voies piétonnes et cyclables avait été requis. Mais uniquement celle des vélos existe, il a été demandé que celle des piétons le soit également, ce qui sera fait sans tarder.

 

Et maintenant bonne balade à tous.

Rédigé par Georges