Inauguration de la place des Tapis, Lyon 4e

Le 30 avril 2015 à 11 h 00.

Ce matin-là il faisait très beau et il y avait beaucoup de monde sur la place à cause d’un comité d’accueil spécial pour le Maire de Lyon en plus des participants à cet événement.

Tout d’abord, c’est à proximité de la Mairie qu’il faut se rassembler. Ici Renaud DUCHER l’architecte en charge du projet remercie tous les intervenants, qu’ils soient professionnels pour leur travail ou associatifs pour la concertation sur les aménagements. Il reconnait que son projet a bien évolué grâce à ces rencontres sur le terrain, la dernière ayant eu lieu le 25 février. Puis nous nous dirigeons vers la place en petit cortège avec les officiels du jour, élus et personnels du Grand Lyon et Mairie.

Sur la place est installée une sonorisation bien nécessaire et un chapiteau pour abriter les gâteries de la réception. Il y avait aussi le comité d’accueil constitué par un groupe des personnels de l’Internat Favre dont la fermeture programmée ne fait pas l’unanimité, ça s’est entendu à la prise de parole de Gérard Collomb…

C’est le Maire du 4e qui prend la parole en premier, il fait le tour des aménagements sur le quartier, ils sont nombreux. Il vient d’inaugurer la grande Poste dont les travaux sont terminés ainsi que la boutique d’un nouveau pâtissier chocolatier dans la Grande rue. Il insiste sur les aménagements qui doivent participer au mieux vivre dans une zone où il faut partager l’espace… Ensuite le Maire de Lyon tente de prendre la parole sous les huées du comité d’accueil, ce n’est pas facile mais la sonorisation lui permet malgré tout de se faire entendre. Après quelques allusions sur un quartier vivant et en révolte à l’instar des Canuts, son propos n’a porté que sur le devenir de l’Internat Favre. Cet internat réservé à l’enfance ne devrait pas fermé comme cela était craint mais il devrait s’inscrire dans un nouveau programme destiné à l’enfance de toute l’agglomération. Entre la sono et les révoltés il y avait beaucoup de bruit sur la place et ça a fait du bien quand ça s’est terminé.

Ensuite le buffet a été ouvert pour plus de convivialité. Les boissons et le solide étaient offertes par les commerçants entourant la place, merci encore à eux.

Voici quelques réflexions d’après inauguration :

Toute cette foule empêchait la déambulation sur le lieu. Ce n’est que quelques jours plus tard que j’ai pu retourner vérifier quelques points, les voici :

  1. Les bandes podotactiles sont bien installées aux endroits de la traversée de la rue de la Terrasse
  2. Les potelets sont toujours aussi nombreux
  3. La grille de protection de la fontaine présente lors de la visite de terrain du 25 février n’y est plus. Cela permet de constater que le muret formant le bassin de cette fontaine n’est que d’une vingtaine de centimètre de haut, en effet ce n’est pas suffisant pour éviter un basculement par-dessus.
    D’autre part en faisant le tour du bassin qui est en pente, coté sud il y a deux marches à descendre et en arrivant coté nord il faut en remonter deux. Mais après ATTENTION ! On se retrouve sur un plateau non balisé. La hauteur de ce plateau doit faire une cinquantaine de centimètres, donc sans repère, la chute en contrebas est fatale. Cet aménagement doit correspondre à une zone où il doit être possible de s’assoir mais rien ne signal la proximité de ce vide.

En conclusion, il faut toujours repasser aux endroits que l’on a visités…

Compte-rendu rédigé par J.Paul Ribeyron