Lettre ouverte à l’adjointe handicap, accessibilité et santé du Maire de Villeurbanne

Bonjour Madame l’Adjointe au Maire,

C’est un peu un billet d’humeur que je vous adresse, qui pourrait devenir une supplique.

L’une des adhérentes de Point de Vue sur la Ville a été victime d’un accident, le mercredi 29 janvier, vers 17h30. Elle se déplaçait sur le trottoir du Cours de la République et son cheminement a été entravé par une série de « quilles » qui l’ont fait chuter. Résultat : fracture de la main nécessitant une opération suivie d’un long arrêt de travail. Cette adhérente exerce le métier de kiné. Vous admettrez que les conséquences de cet accident risquent d’être graves.

En règle générale, le cheminement piéton sur les trottoirs de Villeurbanne est de plus en plus difficile : travaux impromptus non signalés, trous non bouchés, containers à verre mal placés, mobilier urbain dégradés et gênants, panneaux de commerçants illégalement et impunément placés sur les trottoirs, véhicules stationnant, tout aussi impunément, sur les trottoirs. La liste est longue. Sommes-nous seulement entendus ? Combien d’accidents faudra-t-il pour que la question soit prise en compte par les services de la ville et du Grand Lyon ?

Excusez ce billet d’humeur, mais la sécurité de tous et de chacun, dans ses déplacements piétons, n’a pas de prix.

Nous espérons que cette thématique sera abordée lors d’une prochaine réunion du Conseil Consultatif Ville et Handicap. Il y a urgence. Il faut une voloté farouche pour mettre en route une réelle remédiation à cet état de fait.

En espérant que vous aurez cette oreille attentive et que vous saurez prendre les moyens de cette remédiation, je vous prie de croire, madame, à l’expression de nos sentiments cordiaux.

Pour l’association « Point de Vue sur la Ville »

Catherine Bréhier