Lyon en miniature et en relief à Fourvière

photo de la maquette Mercredi 10 juillet avait lieu l’inauguration de « Regard sur la Ville », la sculpture de Lyon en miniature et en relief, un événement pour nous, les déficients visuels et l’ensemble de la population. En bronze patiné, elle est posée sur un socle en pierre de taille. Les dimensions de 1.75 mètre par 0.80 mètre, permettent, en étendant les bras, de mettre une main sur la Croix-Rousse et l’autre sur le confluent. Trois années de travail de tous les intervenants, soit plus de 2000 heures de Dan Ohlmann et son équipe ont été nécessaires pour aboutir à cette œuvre magnifique. La sonorisation prévue, ne pourra se faire que plus tard car des travaux importants sont prévus sur cette esplanade.

La cérémonie a commencé par les discours, celui passionné du créateur Dan Ohlmann, puis celui élogieux d’Alain Duchon-Doris président du Comité Louis Braille et celui très officiel et convivial de Gérard Colomb, Maire de Lyon.

Ensuite ce fut le feu vert pour le buffet qui, comme d’habitude, a été victime de son succès, rendant son approche difficile. La qualité des toasts justifiait l’affluence devant les tables de service.

Malgré la foule, quelques uns d’entre nous, aveugles et malvoyants, ont pu se retrouver, le hasard y a été pour beaucoup…

Beaucoup de monde à table, tant mieux, le champ était libre pour les déficients visuels pour rendre visite à l’œuvre exposée.
Georges explore la sculptureQuelle belle surprise de retrouver sa ville en 3D et de pouvoir la parcourir du doigt ! Au début on ne sait pas trop où toucher puis petit à petit on prend ses repères et tout devient plus évident. Aveugles et voyants ont échangé autour de la sculpture, il s’est créé une vraie convivialité, une vraie entre-aide pour montrer à chacun ce qu’il cherchait. Le créateur, Dan Ohlmann, présent autour de sa création a pu expliquer, raconter et répondre aux nombreuses questions du public très agréablement enthousiaste.

Il ressort de cette cérémonie que le succès d’un soir sera un succès garanti pour les années à venir tant la miniature de Lyon répond à un besoin jamais imaginé mais bien réel aujourd’hui.

Merci encore aux Rotary Clubs du Grand Lyon, au Comité Louis Braille et à tous ceux qui ont œuvré pour l’aboutissement de ce formidable projet auquel chacun se doit de rendre une visite accompagné de la famille ou d’amis.