Accessibilité musée des Confluences

Présente pour Point de Vue sur la Ville : Odile Boisson.

Il est encourageant de constater combien le problème de l’accessibilité des personnes déficientes visuelles a été pris en compte et combien il a progressé au long de nos rencontres avec l’équipe responsable de ce musée. Il faut dire que nous étions partis de très bas.

Ce mercredi 26 juin, le travail à consister à favoriser le cheminement des aveugles et malvoyants en optimisant l’emplacement des bandes de guidage et des informations sonores dont nous aurons besoin pour cheminer à la découverte de ce musée.

Voici les recommandations de PVV, bien écoutées et qui semblent bien enregistrées par une Equipe attentive. Elles sont simples mais devraient être efficaces:

À l’extérieur

Dès la sortie du tram, une bande guidera les déficients visuels vers l’entrée équipée d’une balise sonore déclanché par la télécommande déclenchant les feux.

Une proposition a été faite pour que cette bande de guidage se divise en fourche pour conduire, d’un côté, vers l’entrée du musée, de l’autre, vers l’auditorium. Peu favorable à la multiplication des croisement des bandes de guidage, j’ai mis ma préférence sur une seule bande prenant pour option à l’entrée du cristal la possibilité de longer la façade vers cet auditorium. Si l’option des 2 chemins est retenue, on pourrait envisager à ce croisement, la pause d’un potelet sonore et tactile donnant l’information nécessaire.

À l’entrée du cristal, une signalétique à définir, et personnalisant le musée soulignera la présence des portes battantes s’ouvrant dans les 2 sens.

À l’intérieur

Une continuité de bandes de guidage conduira les aveugles et malvoyants vers une main courante (diamètre 4,5cm) pour accéder au niveau billetterie. Là encore, sonorisation et assistance humaine pour nous diriger au mieux de nos désirs vers vestiaires, toilettes, auditorium, cafétéria, escaliers montant aux étages ou ascenseurs sonorisés.

Dans les étages aux couloirs très très larges, une bande de guidage située vers le milieu et, au niveau des salles, une annonce sonore indiquera l’identité de ces salles vers la droite ou la gauche

Des audioguides seront disponibles. .

Une lecture du plan assez précise donne une information appréciable.
Ce plan sera envoyé, accompagnant le compte rendu officiel.

Beaucoup de temps passé autour de sujets qui m’ont semblé plus annexes: du nombre de guichets pour la billetterie, aux différents moyens de se procurer les billets d’entrée, …

Il faut retenir que les espaces de ce musée sont vraiment très vastes et qu’ils risquent de désorienter les personnes déficientes visuelles, néanmoins, l’assurance de présence humaine veillant au bon confort de chacun et les guidant dans leurs errances est une promesse renouvelée à plusieurs reprises.

Le problème de la signalétique fera l’objet d’une prochaine réunion

Rédigé par Odile Boisson