Enquête sur l’accessibilité des personnes handicapées

Voici un nouveau sondage qui va dans le même sens que l’enquête sur le regard des français sur la cécité diffusé le 6 juin 2013.

PARIS, 19 juin 2013 (AFP) – Près des deux tiers (63%) des Français jugent insuffisante la mobilisation des pouvoirs publics pour l’insertion sociale des handicapés, selon une étude OpinionWay pour l’Association pour l’insertion sociale et professionnelle des handicapés (Adapt) publiée mercredi 19 juin 2013.

Seules 18% des personnes interrogées estiment que les pouvoirs publics se préoccupent suffisamment de ce sujet, tandis qu’autant jugent qu’ils ne s’en préoccupent pas.

Près des trois quart des maires interrogés (74%) estiment que la France est en retard sur ce plan, selon cette étude.

Près d’un Français sur deux (47%) a le sentiment que la situation globale des personnes handicapées n’a pas évolué ces cinq dernières années, 43% estimant qu’elle s’est améliorée et 9% qu’elle s’est détériorée.

Pour 73% des sondés, favoriser l’insertion des personnes handicapées est « une mesure d’égalité », alors que pour 26% c’est « une mesure de solidarité ».

Plus des trois quarts des Français jugent indispensable d’améliorer l’accès aux établissements publics (85%), aux commerces de proximité (82%), aux habitations (80%), aux transports (77%) et aux lieux de culture (75%).

Mais ils sont moins nombreux à juger indispensable pour les personnes handicapées d’avoir une vie affective et sexuelle (64%), d’accéder à la parentalité (52%) ou de faire du sport (45%).

90% des personnes interrogées estiment que favoriser l’insertion sociale des personnes handicapées relève de mesures à mettre en place au niveau national, et 77% au niveau de leur commune.

79% des maires disent avoir besoin de davantage de budget pour amélioration la situation à cet égard, 45% demandant plus d’informations sur les structures existantes.

Etude réalisée en ligne auprès d’un échantillon de 1.005 Français (méthode des quotas) du 14 au 20 mai, et par téléphone auprès de 204 maires de communes de 500 habitants et plus, du 14 au 23 mai.

Source : L’ADAPT